Vous lisez
Rôle de l’ocytocine pendant l’accouchement

Rôle de l’ocytocine pendant l’accouchement

rôle de l'ocytocine pendant l'accouchement

Le rôle de l’ocytocine pendant l’accouchement est fondamental. Il s’exprime en amont, durant la grossesse, mais également pendant l’accouchement et après. L’ocytocine est donc une hormone clé, participant de la réussite du projet bébé.

L’ocytocine, qu’est-ce que c’est ?

Le rôle de l’ocytocine pendant l’accouchement, on l’a dit plus haut, est capital et ce, à plus d’un niveau. Ceci étant dit, rappelons maintenant ce qu’est l’ocytocine. L’ocytocine est donc une hormone produite par l’hypothalamus. C’est cette hormone qui est responsable de l’éjection du sperme pendant un rapport sexuel ainsi que des contractions qui permettent aux spermatozoïdes de remonter jusqu’à l’utérus de la femme. 

Une fois enceinte, la future maman, sous l’effet de la sécrétion de l’hormone ocytocine, va connaître plus de sérénité et voir sa qualité de sommeil amélioré. L’ocytocine va également permettre d’absorber les nutriments.
De même, plus un couple fait l’amour pendant la grossesse et plus l’ocytocine est sécrétée en quantité. L’idée, non prouvée, serait de démontrer que le couple doit rester soudé avant l’arrivée du bébé et une fois celui-ci là, pour l’élever. De façon générale, les spécialistes s’accordent pour dire de l’ocytocine qu’il s’agit d’une hormone partenaire du bonheur et de l’amour (filial mais pas seulement!).

Le rôle de l’ocytocine pendant l’accouchement : capital et nécessaire

Au début de la grossesse, la progestérone est sécrétée de façon plus importante que l’ocytocine. En effet, pour rappel, la progestérone va inhiber les contractions en début de grossesse alors que l’ocytocine pendant l’accouchement va prendre le relai.

Objectif : permettre les contractions. Sur le plus chimique, la sécrétion de l’hormone ocytocine va aller crescendo pour atteindre son pic au moment de l’accouchement. Grâce au rôle de l’ocytocine pendant l’accouchement, le placenta est éjecté plus facilement, l’utérus reprend sa forme et se rétracte plus vite, permettant ainsi de limiter le risque d’hémorragie de la délivrance. D’ailleurs, si l’utérus ne se rétracte pas assez rapidement et s’il y a nécessité à pratiquer une révision utérine, on va alors injecter de l’ocytocine.

Le rôle de l’ocytocine pendant l’accouchement et ses effets sur la maman

La sécrétion d’ocytocine participe globalement au bien-être de la maman. En effet, sous l’effet de cette hormone de fin de grossesse, la maman se sent plus que bien dans sa peau. Du coup, avant même la naissance, elle commence déjà à développer une relation avec son enfant. Cette relation naissante pré-accouchement préfigure une relation mère-enfant harmonieuse après l’accouchement. Bref, une maman et un bébé heureux doivent tout ou presque au rôle de l’ocytocine pendant l’accouchement et avant.

A lire aussi
episiotomie

Le rôle de l’ocytocine pendant l’accouchement et si ça ne se passe pas bien

En cas d’accouchement programmé ou si la phase de travail est trop lente, l’équipe médicale peut effectivement recourir à une injection d’ocytocine. Sous l’effet de l’ocytocine, le travail va pouvoir se mettre en place plus vite avec des contractions plus fortes et plus rapprochées.

Dilatation du col de l’utérus

Le col de l’utérus va alors, grâce à l’ocytocine, pouvoir, lui, se dilater plus rapidement également. Le rôle de l’ocytocine pendant l’accouchement, en cas de difficulté ou de programmation, est essentiel : l’hormone se veut une facilitatrice de la naissance.

Le rôle de l’ocytocine après l’accouchement

Le rôle de l’ocytocine pendant l’accouchement est capital, et ce, finalement, quel que soit le type d’accouchement. mais ce rôle ne s’arrête pas là puisque l’ocytocine intervient aussi post naissance. L’hormone est en effet responsable de l’éjection du lait au cours de l’allaitement. Quant au bébé, il va lui donner un signal au cerveau, à chaque tétée et favoriser la sécrétion de l’ocytocine.

© Enceinte.com le site des futures mamans.