Vous lisez
La césarienne programmée

La césarienne programmée

La césarienne programmée

La césarienne programmée est une intervention qui permet aux parents et surtout, à la maman, d’anticiper son accouchement et d’organiser son quotidien.

Au-delà de ces avantages, elle s’explique aussi par d’autres facteurs.

Comme n’importe quelle autre césarienne, la césarienne programmée consiste à extraire le bébé du ventre de la maman. Bon à savoir : 7% des bébés nés par césarienne en France sont des bébés nés d’une césarienne programmée.

La césarienne programmée : pour qui ? Pourquoi ?

Elle peut intervenir dans différents cas de figure:

La césarienne de convenance

D’abord, elle peut être assimilée à une césarienne dite de convenance.
La maman, pour des raisons professionnelles ou personnelles (besoin de faire garder ses enfants, nécessité de s’organiser par rapport au papa…), a choisi de maîtriser la date exacte de son accouchement.

Une maman qui a peur de l’accouchement va aussi vouloir opter pour la césarienne programmée.

Attention, en France, les médecins accoucheurs refusent en général de programmer une césarienne pour convenance personnelle.

Certains finissent par “craquer” sous la pression des futures mamans.

Néanmoins, comme le rappelle clairement la Haute Autorité de Santé, ce type d’acte doit impérativement répondre à des raisons médicales.

C’est une intervention qui peut représenter des risques pour la mère et l’enfant.

La césarienne programmée pour raison médicale

Parmi les facteurs médicaux qui incitent donc à recourir à une césarienne programmée, on cite régulièrement le cas de l’utérus cicatriciel.

Celui-ci est souvent du à une précédente césarienne ou le traitement chirurgical d’une malformation utérine.

Une grossesse gémellaire peut également parfois faire l’objet d’une césarienne, de même qu’un bébé qui viendrait à se présenter par le siège ou un cas de placenta praevia.

Autre raison qui peut expliquer une césarienne programmée : La macrosomie.

Si le bébé pèse en effet plus de 4 kilos, il est quasiment obligatoire de recourir à une césarienne programmée.

En général, des bébés trop gros à la naissance sont le fruit d’un diabète gestationnel.

Si la maman contracte une infection ou une maladie au cours de sa grossesse comme le VIH, des problèmes cardiaques importants, un herpès génital , l’hépatite C, l’hépatite B, ce sont autant de cas médicaux dans lesquels elle est vivement recommandée.

Un retard de croissance utérin ou un risque de pré-clampsie ou d’éclampsie chez la maman peuvent aussi conduire à une césarienne programmée.

A lire aussi
la césarienne est elle dangereuse

La césarienne programmée : quand ?

En général lieu autour de la 39ème semaine d’aménorrhée, donc à environ 8 mois et demi de grossesse.

La patiente entre la veille à l’hôpital.

Un repas léger le soir et une douche à la bétadine le lendemain matin puis c’est le passage au bloc.

La patiente subit une rachianesthésie qui vise à anesthésier la partie inférieure du corps. Il faut en moyenne compter un quart d’heure entre l’anesthésie et la sortie du bébé.

Le bébé est ensuite posé sur le ventre de la maman, l’occasion pour elle de faire connaissance avec son bébé avant qu’il soit amené pour les premiers soins.

Comme pour tout autre accouchement, le médecin procèdera à l’extraction du placenta et à la suture.

Enfin, la patiente est mise en observation en salle de réveil pendant 2 heures.

Sachez aussi que comme pour toute autre césarienne, elle donne lieu à une cicatrice qui peut tirailler entre quelques jours et une semaine.

© Enceinte.com le site des futures mamans.