Vous lisez
Accoucher avec la méthode Bonapace

Accoucher avec la méthode Bonapace

accouchement methode bonapace

La méthode Bonapace est une technique de préparation à l’accouchement particulièrement appréciée. Accoucher avec la méthode Bonapace permet de moins souffrir le jour J et surtout de vivre une grossesse 100% sereine. Elle a pour objectif de bien vivre la future naissance, un objectif qui doit être autant partagé par la mère que par le père.

La méthode Bonapace en question

La méthode Bonapace tire son nom de Julie Bonapace, maître en éducation et médiatrice familiale accréditée, diplômée en sciences et en travail social. Cette dernière a conçu sa méthode en collaboration avec l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).

La méthode Bonapace repose sur la compréhension du mécanisme de la douleur pour mieux la contrôler, voire la dépasser. Pour cela, elle associe trois techniques précise : la digitopression, les massages et la relaxation.

L’idée de la méthode Bonapace : faire diversion lorsque la douleur apparaît en pressant un autre point que celui d’où est ressenti la douleur. Le cerveau va ainsi oublier la première douleur et sécréter des endorphines. De même, en apprenant à respirer correctement, la femme profite de ces instants pour se concentrer sur autre chose que la douleur. On peut aussi associer la vision d’images positives pour contrer l’effet de la douleur sur le cerveau.

La méthode Bonapace au service du couple

methode_bonapace_.jpgLa méthode Bonapace, contrairement à des techniques dites plus traditionnelles, ne se focalise pas uniquement sur la mère. Le père joue un rôle essentiel car c’est lui qui sera chargé de faire les massages ou de presser des points pour faire diversion.
Accoucher avec le méthode Bonapace permet au papa le jour J de servir d’appui à la maman pour l’aider à recentrer sur l’expulsion du bébé tout en oubliant sa crainte de la douleur. Les massages effectués en séance sont aussi l’occasion, pour les futurs parents adeptes de la méthode Bonapace, de faire connaissance avant l’heure avec leur bébé.
Après la naissance, ils sauront facilement le prendre, le toucher et lui apporter du bien-être. Avec cette méthode, le recours au traitement médicamenteux pour soulager la douleur devrait donc être limité.

La méthode Bonapace en pratique

La méthode Bonapace peut se pratiquer par n’importe quelle femme enceinte ; elle ne présente aucune contre-indication. Comme toutes les autres techniques de préparation à l’accouchement, elle fait l’objet d’une prise en charge à 100% par la sécurité sociale. Seule condition : qu’elle soit pratiquée par un médecin ou une sage-femme.

A lire aussi
la préparation à l'accouchement risque-t-elle de me stresser

En général, les femmes enceintes débutent la méthode Bonapace vers le 6ème mois de grossesse. Lors de la séance, il est recommandé de porter des vêtements amples, confortables, une paire de chaussettes dédiée à la séance. Mieux vaut aussi avoir pris un encas avant la séance. La méthode Bonapace étant propice à la détente, à son issue, il n’est pas rare de voir les participantes s’octroyer une petite sieste. Comptez environ trois quarts d’heure pour une séance. On constate que la méthode Bonapace permet de réduire de 50% le ressenti de la douleur liée aux contractions pendant l’accouchement, par rapport à toute autre méthode de préparation classique à l’accouchement.

Si vous avez envie de vous essayer à une technique de préparation à l’accouchement, complète, utile pour vous mais aussi pour votre compagnon, la méthode Bonapace a de quoi vous plaire. Pour être sûre de trouver le bon praticien, rendez-vous sur le site Bonapace

© Enceinte.com le site des futures mamans.