Vous êtes ici

Mesure de la hauteur utérine

mesure hauteur utérine

Comment mesure t-on la hauteur utérine?

La hauteur utérine est mesurée à l'aide d'un mètre ruban, elle correspond à la distance entre l'os du pubis (la symphyse pubienne) et le fond utérin, (la partie la plus haute de l'utérus)
La mesure se fait à partir de la 16ème semaine d'aménorrhée, soit à partir du 4ème mois de grossesse, il faut multiplier par 4 le mois de grossesse pour avoir la hauteur utérine ou prendre le nombre de semaines d'aménorhée et enlever 4 ensuite la sage femme la compare aux valeurs de référence.

Calcul de la hauteur utérine

Nombre de SA - 4= hauteur utérine   ou   Mois de grossesse x4 = hauteur utérine

Exemples de calcul de la hauteur utérine

4ème mois de grossesse x 4 = 16 cm
24 semaines d'aménorrhée - 4= 20cm

Entre 16 et 32 semaines d'aménorrhée la hauteur utérine évolue de 1 centimètre par semaine, après 32 semaines d'aménorrhée il faut compter un demi centimètre par semaine.

Quand mesure t-on la hauteur utérine?

C'est à partir du 4ème mois de grossesse, à la 14ème semaine de grossesse que votre obstétricien ou la sage-femme qui vous suit commence à mesurer la hauteur utérine.

Du 4ème mois de grossesse jusqu'au 7ème de grossesse la hauteur utérine prend 4 cm par mois
4 mois de grossesse - hauteur utérine 16 cm
5 mois de grossesse - hauteur utérine 20cm
6 mois de grossesse - hauteur utérine 24 cm
7 mois de grossesse - hauteur utérine 28 cm

Du 8ème mois de grossesse jusqu'au 9ème de grossesse la hauteur utérine prend 2 cm par mois
8 mois de grossesse - hauteur utérine 30 cm
9 mois de grossesse - hauteur utérine 32 cm

Pourquoi mesure t-on la hauteur utérine?

La mesure de la hauteur utérine permet de vérifier la croissance et le développement du fœtus

Les causes d'une mesure utérine trop faible

Si pendant l'exament de la mesure utérine, la sage-femme constate que la mesure est trop basse, le dossier médical de la maman est examiné.
Taille et poids des deux parents, ainsi que le poids et la taille des premiers enfants si c'est le cas. Si rien ne justifie ce résutat, Un bilan RCIU (retard de croissance intra-utérin) est alors effectué par le biais d'une échographie pour avoir une mesure précise du bébé.

L'echographie va permettre de vérifier un retard de croissance du bébé. La quantité de liquide amniotique est aussi observé à l'échographie pour vérifier si il n'y a pas d'oligoamnios (manque de liquide amniotique).

Si l'échographie confirme le retard de croissance, des examens supplémentaire vont être réalisés sur la maman pour vérifier si il n'y a pas d'hypertensions ou pré-éclampsie maternelle. 

Les causes  d'une mesure utérine trop élevée

Le diabète gestationnel peut être la cause d'une mesure utérine trop élevée,
Trop de liquide amniotique, une anomalie appelée Hydramnios peut aussi entrainer un résultat trop élevé de la mesure utérine.
Un bébé trop gros ou macrosome peut être aussi la cause d'une mesure utérine plus important que la moyenne.

Une échographie est pratiquée pour confirmer le diagnostique ainsi qu'un examen sanguin, HGPO pour confirmer le diabète gestationnel lui même responsable de macrosomie fœtale (un bébé trop gros)

Par enceinte.com