Vous êtes ici

Hypersalivation: un signe de grossesse ?

hypersalivation signe de grossesse

L'hypersalivation ou salivation excessive est souvent considérée comme un signe de grossesse. Il est vrai que lorsqu'on tombe enceinte, beaucoup de signes peuvent nous mettre sur la voie, comme la constipation, les crampes d'estomac, la modification du goût ou encore les pertes blanches. Parmi ces signes, l'hypersalivation. Elle est en tout cas parfois difficile à supporter et gênante pour certaines femmes.

L'hypersalivation pendant la grossesse

L'hypersalivation qui apparaît en tout début de grossesse et parfois même annonce la grossesse est aussi appelé ptyalisme. Sous l'influence des hormones, la future maman va saliver beaucoup plus que de coutume. Il arrive souvent qu'une femme enceinte, en début de grossesse, salive énormément, jusqu'à 2 litres de salive par jour en moyenne ! Dès le quatrième mois de grossesse, l'hypersalivation tend à disparaître.

Les causes d'une salivation excessive pendant la grossesse

Nausées et vomissements
Plusieurs causes de l'hypersalivation ont été mises en évidence. D'abord, parmi les signes évidents de la grossesse, apparaissent les nausées et les vomissements. Or, si vous avez la nausée ou si vous vomissez, vous n'avalez pas la salive, d'où l'hypersalivation.
Crampes et brûlures d'estomac
Saliver de façon excessive va aussi de pair avec les crampes et brûlures d'estomac. Les glandes salivaires vont en effet sécréter plus de salive pour recouvrir l'oesophage et le protéger des fameuses brûlures d'estomac. De même, plus on vomit enceinte et plus on irrite sa gorge. Du coup, l'hypersalivation permet d'atténuer ces irritations.
Angoisse et stress
Enfin, autre cause responsable de ce mal de grossesse : les angoisses et le stress. Côté hormonal, ce sont cette fois-ci les oestrogènes qui sont responsables de la salivation excessive.

L'hypersalivation : comment y remédier

Traitement homéopathique
L'hypersalivation est souvent gênante en début de grossesse. Heureusement, il existe quelques trucs et autres remèdes naturels pour y remédier ou au moins en atténuer les effets. Vous pouvez d'abord opter pour un traitement homéopathique. Jaborandi ou Ipeca si elle est associée à une forte transpiration, ignatia en cas d'angoisse, luesinum en cas de salivation excessive la nuit ou labelia si vous avez le sentiment d'être oppressée.
L'acupuncture et osthéopathie
Autre traitement naturel et efficace contre la salivation excessive : l'acupuncture. Deux séances permettent d'atténuer ce trouble de la grossesse. Autre médecine douce efficace contre la salivation excessive : l'ostéopathie. Il s'agit d'une séance d'ostéopathie crânienne qui vise à se concentrer sur le chemin des nerfs parasympathiques.

Astuces pour calmer l'hypersalivation
Quelques trucs suffisent aussi parfois pour réduire la sensation de ptyalisme : sucer un bonbon ou mâcher un chewing-gum, boire beaucoup d'eau, diminuer sa consommation de sucres comme de féculents contenant de l'amidon, tels que pâtes, pain, céréales, riz...
Autre conseil : se brosser régulièrement les dents. Un petit geste du quotidien qui permet de réduire l'hypersalivation. Bonne nouvelle, ce mal de la grossesse stoppe en général au quatrième ou au cinquième mois de grossesse !

En tout cas, si vous sentez que vous hypersalivez, c'est peut-être le signe que vous êtes enceinte. Comme ce signe n'est pas toujours le plus commun, assurez-vous d'avoir d'autres signes avant de courir faire un test de grossesse.

Par enceinte.com

Mis à jour le 11 Décembre 2016