Vous êtes ici

Accoucher assise

Accoucher assise

Accoucher assise, en voilà une position pour accoucher qui vous intrigue. Et pourtant, c'est une des positions pour accoucher que certaines femmes, notamment dans les pays nord-africains, adoptent volontiers. Elle a donc de nombreux avantages mais aussi quelques inconvénients.

Les avantages d'un accouchement assis
Les inconvénients d'un accouchement assis
Astuces et conseils pour un accouchement assis

Accoucher assise les avantages

Accoucher assise se rapproche de la position accroupie. Lorsque vous accouchez assise, vous êtes soit assise sur une chaise soit sur un ballon. Beaucoup de maternités en France offrent en effet la possibilité d'avoir un ballon et de l'utiliser pour cette position d'accouchement. L'idée, en accouchant assise, est une fois bien positionné sur la chaise ou le ballon, vous allez faire des mouvements circulaires du bassin.  Vous massez doucement le périnée et facilitez l'ouverture du bassin et de col de l'utérus. Le bébé, lui, est plus libre de ses mouvements et se retourne plus facilement. La gravité est idéale pour engendrer plus vite l'expulsion de bébé. De plus, un accouchement assis soulagerait fortement les douleurs lombaires liées à l'accouchement. Lorsque vous êtes en salle d'accouchement, vous pouvez conserver la position assise sur la table, avec vos genoux repliés. Le bébé aura moins de difficultés pour sortir. Bref, la position assise est une position physiologique. Ecarter les jambes sur une chaise permet aussi d'atténuer les tensions lombaires.

Accoucher assise les inconvénients

Si cela permet d'alléger les tensions lombaires, il faut aussi faire attention à bien se pencher en avant. La position assise est contre-indiquée pour les femmes qui ont pris beaucoup de poids lors des 9 mois. En effet, sur un ballon, perdre l'équilibre peut vite arriver ! En outre, une femme qui a un bassin très étroit ne pourra accoucher assise. Autre inconvénient : c'est une position très fatigante et nécessitant à terme beaucoup d'endurance. Si vous souffrez d'hémorroïdes ou d'un périnée fragile, inutile de penser à la position assise.

Astuces et conseils

Un bon plan peut être par exemple de privilégier la position debout en début de travail et dès lors que vous êtes fatiguée, de vous asseoir. Du coup, vous conservez les avantages d'une position verticale pour accoucher sans perdre de votre énergie ! Le papa, si vous choisissez la position assise, doit également être un relai sur lequel vous appuyer, histoire de compenser le manque de force musculaire et d'énergie en fin de travail.

Par enceinte.com

Mis à jour le 9 Novembre 2016