Vous lisez
Le yoga prénatal

Le yoga prénatal

le yoga prénatal pour se préparer à l'accouchement

Le yoga prénatal est une des méthodes de préparation à l’accouchement qui par définition rime avec zen attitude.

En temps normal, la pratique du yoga relaxe mais surtout, apporte un vrai plus pour lutter contre les petits maux du quotidien.

En étant enceinte, préparer son accouchement avec cette technique représente plus d’un atout.

Le yoga prénatal ou la recherche de l’harmonie

Le yoga , véritablement, n’est pas une méthode de préparation à l’accouchement. Bien plus, il s’inscrit comme une philosophie au service du bien-être physique et mental. Il vise l’harmonie du corps et de l’esprit.

Etre bien dans sa tête et dans son corps, voilà l’apport du yoga prénatal. Le jour J, celles qui pratiquent le yoga pour accoucher en ressentent un immense bienfait.

Par ailleurs, beaucoup de femmes ayant testé le yoga prénatal lors de leur accouchement témoignent qu’elles n’ont eu ni déchirure ni épisiotomie.

Le yoga prénatal en pratique

La méthode du yoga prénatal consiste à travailler différentes postures, simples ou plus acrobatiques et à les mettre en pratique au quotidien. En prenant conscience de son corps, en en prenant soin surtout, on s’évite tout un tas de maux liés à la grossesse.

Mieux dormir grâce à une position adaptée, être moins essoufflée en montant les escaliers, mieux digérer, soulager les jambes lourdes, en finir avec les insomnies, être zen…, autant d’avantages à utiliser cette méthode de préparation à l’accouchement.

Il est surtout reconnu pour ses techniques respiratoires et pour sa capacité à assouplir les muscles, un plus au moment de l’accouchement. Dès lors, vous allez apprendre à contrôler votre respiration et du coup, à l’adapter aux contractions de travail le jour J.

A lire aussi
gymnastique sensorielle périnatale

L’idée étant de pousser en expirant et non en bloquant. Du coup, on protège davantage le périnée.

Après l’accouchement

Après l’accouchement et c’est sans doute un autre avantage de la méthode, il peut se pratiquer tout de suite. Il va permettre de retonifier le périnée et le bassin, de retrouver vitalité et énergie. Il peut aussi être une solution pour lutter contre une constipation passagère.

Le yoga prénatal : remboursé ou pas ?

Comme n’importe quelle autre méthode de préparation à l’accouchement, il n’est remboursé par la sécurité sociale que s’il est assuré par une sage-femme ou un médecin. En général, les femmes enceintes suivent 7 séances.

Vidéo: Le yoga prénatal à 3 mois de grossesse. Une séance avec Lucile Woodward, coach sportif

© Enceinte.com le site des futures mamans.