Vous lisez
La gymnastique sensorielle périnatale

La gymnastique sensorielle périnatale

gymnastique sensorielle périnatale

La gymnastique sensorielle périnatale, pratiquée pendant la grossesse, est considérée comme l’une des méthodes de préparation à l’accouchement les plus douces. Elle fait appel au toucher et au mouvement. A tester donc !

Qu’est-ce que la gymnastique sensorielle périnatale ?

Il s’agit d’une méthode complète d’accompagnement de la femme enceinte et qui vise à réunir toutes les conditions pour favoriser un accouchement physiologique. Plus qu’une simple préparation à l’accouchement, la gymnastique sensorielle périnatale permet aussi un accompagnement lors de l’accouchement, après la naissance, lors du post-partnum et dans le cadre du suivi du bébé. Elle intéresse autant la maman que le papa. La gymnastique sensorielle périnatale a été fondée il y a 30 ans par un kinésithérapeute et ostéopathe : Danis Bois. 

Comment fonctionne la gymnastique sensorielle périnatale

La gymnastique sensorielle périnatale est une méthode qui repose sur trois éléments importants que le sont le toucher, les mouvements et la parole. Par le travail des mains, hérité de la fasciathérapie, on va alors s’appliquer à soulager les maux de grossesse que les douleurs lombaires, la fatigue, les nausées, les problèmes digestifs, la fatigue, la sensation de jambes lourdes, les difficultés respiratoires, la perte de repères, les difficultés de positionnement du bébé, les contractions précoces. Le toucher doit être doux et harmonieux. Il va permettre de libérer les tensions au niveau des muscles et des os. L’approche par les mouvements vise à réintégrer de bonnes postures, tout en respectant le corps de bébé et sa position dans le ventre. Les exercices se pratiques au sol, assise ou debout, sur ballon ou sur tapis. Ils visent à reproduire les mouvements d’enroulement et de déroulement du bébé in utéro.

Les avantages de la gymnastique sensorielle périnatale

Le travail par le toucher est très bénéfique pour le corps et l’esprit de la femme car il va chasser le stress de la future maman. Lors de l’accouchement, les exercices de gymnastique sensorielle périnatale sont un plus pour anticiper les mouvements du bébé et de la maman.
Autre point important : cette technique vise aussi à privilégier l’aspect relationnel, entre la mère et l’enfant mais aussi entre la mère et le père et entre le père et l’enfant. Dès lors, une empathie familiale se crée bien avant le jour J.
La gymnastique sensorielle périnatale est une bonne méthode pour contrôler la douleur liée aux contractions de travail et savoir gérer l’effort tout au long de l’accouchement. 

Quand pratiquer la gymnastique sensorielle périnatale

En général, c’est vers le quatrième ou cinquième mois de grossesse qu’on vous recommande les exercices de gymnastique sensorielle périnatale. Bon à savoir : les séances peuvent être prises en charge à 100% par la sécurité sociale si et seulement si elles dispensées par un médecin ou une sage-femme. 

A lire aussi
césarienne et préparation à l'accouchement

La gymnastique sensorielle périnatale post-accouchement

Car effectivement, cette méthode peut être très utile une fois l’accouchement passé. Elle peut être utilisée pour rééduquer le périnée de façon précoce mais toujours en douceur. Si vous accouchez par césarienne, la gymnastique sensorielle est également une excellente solution de rééducation. Enfin, elle est aussi utilisée dans le suivi du bébé. 

 

© Enceinte.com le site des futures mamans.