Vous êtes ici

Les avantages et inconvénients de la péridurale

avantages et inconvenients de la péridurale

Comme beaucoup de femmes enceintes, vous vous apprêtez à choisir votre mode d'accouchement. Alors, péridurale ou pas péridurale, là est la question ! La péridurale est souvent invoquée comme solution miracle pour vivre un accouchement 100% zen et avec 0% de douleur. Mais certaines femmes ayant expérimenté la péridurale jugent aussi que cette piqûre empêche de vivre un réel accouchement. Bref, avantages et inconvénients de la péridurale, on vous dit tout !

Les avantages de la péridurale

La péridurale: Un effet anti-douleurs

Le premier avantage de la péridurale, c'est bien sûr l'effet anti-douleurs. Une fois le produit de la péridurale agissant, fini le ressenti de la douleur liée aux contractions. L'accouchement est donc plus maîtrisé de ce point de vue et on peut donc se concentrer exclusivement sur l'arrivée de bébé en oubliant de se focaliser sur la gestion de la douleur. C'est souvent cet argument qui revient et qui explique qu'aujourd'hui, 70% des femmes sur le point d'accoucher choisissent la péridurale comme mode d'accouchement.

Autre point important : en vous libérant de la douleur, vous êtes 100% actrice de votre accouchement. En plus, rassurez-vous, le dosage de la péridurale est en général fait en bonne intelligence de façon à vous permettre de vivre pleinement l'arrivée de bébé et donc de le sentir passer. Sachez aussi que c'est vous qui décidez du moment où vous souhaitez qu'on vous injecte la péridurale. Attention toutefois à ne pas attendre trop, l'injection risquerait de ne pas faire effet au moment voulu.

Autre avantage enfin d'une péridurale : si vous devez vivre une césarienne en urgence, la péridurale permettra de pratiquer une anesthésie de façon moins violente.
Si vous êtes sujette aux problèmes cardiaques ou à de l'hypertension, sachez que la péridurale permet de prévenir les risques liés aux variations de tensions lors de l'accouchement.

Les inconvénients de la péridurale

Inactivité de la maman lors de l'accouchement

En clair, pour certains, sous péridurale, la maman ne serait pas au coeur de l'accouchement, elle le vivrait pas vraiment. Sous péridurale également, la maman n'aurait pas vraiment de sensation au moment de la naissance de son enfant.
Certains médecins avancent aussi l'idée que la péridurale, par ses effets anesthésiants, empêche la maman de pousser correctement. D'autres vont jusqu'à dire que la péridurale ralentit le travail.

La péridurale augmenterait le risque de césarienne

Enfin le recours à des instruments (forceps, ventouse...) pour extraire bébé serait plus fréquent avec péridurale. Des associations comme la leche league estiment que la péridurale a aussi des conséquences sur la vie de bébé, l'empêchant notamment de téter correctement. Certaines femmes disent aussi qu'après une péridurale, elles ont souvent du mal à uriner. Il arrive d'ailleurs parfois qu'on soit obligé de poser une sonde urinaire à la maman.

Allongement de la durée de l'accouchement

Enfin, reste aussi que la péridurale ne peut être pratiquée si on présente un défaut au niveau de la colonne vertébrale de type scoliose, si on a un abcès à ce niveau ou si on présente une température corporelle de plus de 38 degrés.

En conclusion : avantages et inconvénients de la péridurale continueront toujours de se battre en duel. C'est à chacune de voir jusqu'à quel point et de quelle manière elle souhaite vivre et gérer les douleurs de l'accouchement.

Par enceinte.com

Mis à jour le 20 Octobre 2016