Vous êtes ici

Le cycle menstruel

cycle menstruel et maturation du follicule les étapes du cycle ovarien

Le cycle menstruel caractérise le travail des organes génitaux féminins et la sécrétion des hormones féminines tous les mois. Il comprend plusieurs phases, chacun avec son propre rôle. C'est aussi à partir du cycle menstruel que la femme peut déterminer son ovulation et donc la meilleure période pour concevoir un enfant. Le cycle menstruel est variable d’une femme à l’autre, de 3 à 7 jours, comme la douleur et les symptômes prémenstruels.

phase folliculaire ovulation phase lutéale

Le cycle menstruel : à quoi ça sert

Le cycle menstruel correspond à une durée moyenne de 28 jours ( il peut varier entre 21 et 35  jours sur un cycle normal). 28 jours pendant lesquels, les hormones féminines comme le travail des ovaires vont évoluer selon plusieurs étapes caractéristiques. Avoir des cycles réguliers, c'est donc avoir ses règles tous les mois à peu à la même date. Un cycle menstruel régulier est aussi le signe d'un fonctionnement optimal des ovaires et donc la possibilité de concevoir facilement et naturellement un enfant.

Le cycle menstruel et le syndrome pré-menstruel

Sous l'effet des hormones oestrogènes et progestérone, certaines femmes ressentent avant leurs règles des effets secondaires liés à l'évolution de leur cycle menstruel. Ainsi, irritabilité, ventre gonflé et douloureux, ballonnements, maux de tête, troubles de la vision, troubles alimentaires (dégoûts ou fringales), seins douloureux, autant de signes qui évoquent le syndrome pré-menstruel. Du coup, ce phénomène associé à l'évolution du cycle menstruel peut être atténué par la prise de médicaments homéopathiques notamment. Le Duphaston est aussi souvent indiqué pour atténuer les effets du syndrome pré-menstruel.

Le cycle menstruel en pratique

Le premier jour du cycle menstruel de la femme correspond au premier jour des règles. En phase menstruelle, la glaire cervicale est peu abondante et opaque. Avant l’ovulation 5 jours après les règles, la paroi intérieure de l’utérus, appelée endomètre, s’épaissit pour pouvoir accueillir le futur embryon en cas de fécondation, notamment grâce à la sécrétion d’estrogènes.

La phase folliculaire ou préovulatoire: évolution de l'ovocyte

Le premier jours des règles caractérise aussi le début de la première phase du cycle appelée phase folliculaire. Lors de cette phase, le taux d'oestrogènes va augmenter, l'endomètre, c'est-à-dire la paroi du col de l'utérus, lui va s'épaissir. Au terme de la phase folliculaire, un ovule est expulsé par un follicule. Dans la foulée, survient l'ovulation. Soit l'ovule est fécondé et il y a nidation, soit il n'y a pas fécondation.

La glaire cervicale devient translucide. Les ovaires eux se préparent à générer un ovule et sécrètent des hormones:  la progestérone et les oestrogènes.

ovulation-expulsion de l'ovocyte

L'ovulation

L'ovulation a lieu en général le 14 ème jour après les règles sur un cycle de 28 jours, l’ovocyte mature est libéré par l’ovaire, il est ensuite aspiré par la trompe de fallope. L'ovule est prêt à être fécondé par un spermatozoïde.

La phase lutéale

La dernière phase du cycle menstruel est appelé phase lutéale. Au cours de cette phase, la progestérone est sécrétée juste après l'ovulation.
S'il y a fécondation, son taux reste élevé. Si en revanche, l'oeuf n'est pas fécondé, le taux de progestérone chute.
Il y a alors desquamation de la muqueuse utérine et les règles surviennent. Dans l'autre cas, la progestérone comme les oestrogènes continuent à voir leur taux augmenter.
L'oeuf s'implante, c'est ce qu'on appelle la nidation et la grossesse démarre. Très rapidement, l'hormone HCG est sécrétée.
La femme n’est fertile que pendant 4 jours : 3 jours avant l’ovulation et 1 jour après celle-ci. S’il n’y a pas fécondation, l’endomètre se dégénère et les règles surviennent et ainsi de suite.

Le cycle menstruel et les hormones féminines
cycle des hormones hypophysaires

Outre la progestérone et l’œstrogène, les ovaires sont également contrôlés par les hormones FSH (hormone folliculostimulante) et les hormones LH (hormone lutéinisante), produites par le cerveau. La FSH est sécrétée au 1er jour des règles pour stimuler les ovaires. La FSH favorise la production d’estrogènes et la maturation de l’ovule. La LH est sécrétée quelques jours avant l’ovulation. Très abondante dans le sang au 14ème jour du cycle, elle témoigne d’une ovulation réussie et de la sécrétion de progestérone. Cette dernière hormone est responsable de l’épaississement de la paroi utérine, laquelle va accueillir l’embryon. 
cycle des hormones ovariennes

Le cycle menstruel, ça dure combien de temps

Toute femme a des cycles menstruels jusqu'à la fameuse ménopause. Vers 50 ans, les règles disparaissent et donc la femme n'a plus du tout de cycle menstruel.

Les cycles menstruels irréguliers

Avoir des cycles menstruels irréguliers témoigne souvent de problèmes liés à l'ovulation. Absence d'ovulation ou ovulation de mauvaise qualité entraînent des difficultés pour concevoir. C'est pourquoi il est important d'observer très tôt la durée et la fréquence de ses cycles menstruels. Avoir des saignements en dehors des règles indique aussi un dysfonctionnement du cycle menstruel. Réaliser des courbes de température est une première étape pour détecter une anomalie au niveau de son cycle.

Le cycle menstruel: comment fonctionne l’appareil génital féminin

Si le vagin est sans doute la partie intime la plus connue, il faut savoir que l’appareil génital féminin ne se résume pas qu’à cet organe.
Nécessaires également à la reproduction, les ovaires. La femme en a deux, ce sont ses glandes sexuelles, produisant les hormones féminines et les ovules.
Chaque ovaire est relié à l’utérus par une trompe. Ce sont les fameuses trompes de Fallope dans lesquelles les spermatozoïdes font leur course pour atteindre l’ovule.
Ce sont également les trompes de Fallope qui transportent l’œuf vers l’utérus.
Enfin, l’utérus, dont le col mesure 3 centimètres de long, est l’organe par lequel viennent s’écouler chaque mois les règles.
L’utérus sert de cavité pour accueillir l’embryon puis le bébé pendant 9 mois. Flexibilité et souplesse sont les principales qualités de l’utérus.

Par enceinte.com