Bébé ne gère pas sa frustration

Suivez l'évolution de votre bébé mois après mois
Répondre
Vincent44
Messages : 3
Enregistré le : 01 mai 2020, 23:27
Contact :

Bonjour,

Papa de deux enfants (une fille de 4 ans et un garçon de 23 mois) je viens chercher des pistes, des conseils, des expériences vécues pour ce qu’il me semble être une situation délicate pour notre p’tit homme Sacha. Sacha ne maîtrise pas sa frustration et lorsqu’il y a une frustration il se « bloque ». Par blocage je veux dire que plus rien ne l’intéresse, le sujet de sa frustration, les bras ou un câlin de papa ou de maman. C’est les gros pleurs, il se met parterre à genoux ou allongé, il fuit puis revient, il peut être amené à chercher un endroit pour se réfugier. On ne veut pas céder à l’objet de sa frustration et son état désespéré peut durer jusqu’à trouver un objet qu’il le sortira de cet état ou l’acceptation des bras (presque toujours sa maman ; rarement son papa) pour le réconforter avec difficulté.

Un autre état de détresse, je ne sais pas s’il s’agit d’un état de frustration, c’est le réveil à grosses larmes. Sacha a fait toutes ses siestes (de jour comme de nuit) en étant allaité et en co-dodo. Il n’est plus allaité sauf le matin à partir de 6h jusqu’à son lever et le soir pour le coucher. Suite à la sieste de l’après-midi, presque tout le temps, le réveil se fait à grosses larmes et avec un rejet de tout ce qu’il l’entoure. Lorsque cela arrive Sacha « rejette » nos bras et « repousse tout » en s’agitant. Il arrivé également qu’il nous bloque l’accès à la chambre en restant derrière la porte en pleurant à grosse larmes.

J’espère pouvoir échanger sur le sujet afin de pouvoir le libérer (et nous aussi) de cet état.
Chouchoupette92
Top fraise
Top fraise
Messages : 453
Enregistré le : 10 sept. 2019, 23:20
Contact :

Bonjour,
Je n'ai pas une très grosse expérience des tous petits, mais je sais qu'à cet âge là, le cerveau n'est pas assez mature pour gérer de fortes émotions et les canaliser seul. Il faut donc mettre des mots sur ce qui se passe avec lui (aussi bien sur la colère qui le traverse, mais aussi sur votre compréhension à son égard et sur le fait que ça passera) et persévérer. Ça l'aidera à mieux comprendre ce qui se passe et l'accepter.

Pour les problèmes de sieste, à mon avis, il est important d'étudier la manière dont la transition a pu se faire (entre l'avant et l'après cododo) et la façon dont se passe la sieste et le réveil. Ça vous guidera sans doute pour comprendre pourquoi ça a déclenché ou ça déclenche ce comportement chez votre petit garçon.
Qu' en dit votre pédiatre ?
Vincent44
Messages : 3
Enregistré le : 01 mai 2020, 23:27
Contact :

Hello Chouchoupette,

Merci pour ta réponse. Effectivement la maturité de son cerveau ne lui permet pas d’appréhender et de maîtriser ses émotions. Nous expliquons tout à nous deux enfants, leurs émotions mais aussi les nôtres, les actes et leur légitimité ou leur non-légitimité selon la situation. Mais j’ai l’impression que lorsqu’il part en crise, lorsqu’il se bloque plus rien ne lui « parvient » et pourtant il entend bien ce que nous lui disons. Personnellement c'est dur émotivement et nerveusement de le voir comme ça au fil de la journée.

Quant au pédiatre, le personnel médical ne nous a jamais apporté de solutions pour tous les maux que nous avons pu rencontrer. Mais les lectures et les échanges avec d’autres parents nous ont beaucoup plus apportés.

Encore merci pour ta réponse et le temps que tu y as consacré. Je te souhaite une belle fin de grossesse.
Chouchoupette92
Top fraise
Top fraise
Messages : 453
Enregistré le : 10 sept. 2019, 23:20
Contact :

Merci ! :-)

Je pense que, du coup, si vous lui expliquer déjà les choses, il lui faut le temps d'assimiler l'info et que le cerveau crée les "bonnes" connexions, ce qui peut-être plus ou moins long.
Mais je suppose que quand on est mis à rude épreuve (ce qui semble être le cas, mais c'est normal !), on aimerait que ça aille plus vite. À mon avis, pour alléger votre fardeau, il ne faut pas hésiter à alterner entre votre femme et vous la gestion de la crise, au moins de temps en temps, pour ne pas puiser systématiquement dans vos ressources à tous les deux. Et avec la patience et la persévérance, ça finira par passer. J'ai lu que les deux ans étaient difficiles à passer avec beaucoup d'enfants !
Vincent44
Messages : 3
Enregistré le : 01 mai 2020, 23:27
Contact :

Bonjour Chouchoupette,

Merci pour ton soutien. Effectivement c’est long surtout que pour notre première le « terrible 2 » était passé très vite. Pour alterner avec ma conjointe ce n’est pas toujours évident étant donné que je travaille mais dès que je peux je prends le relais. Alors oui, à priori nous n’avons pas d’autre choix que de patienter et de l’accompagner dans son apprentissage.

Je croise les doigts pour toi, enfin pour vous :wink:
Répondre

Retourner vers « bébé »

  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité