Vous êtes ici

Accouchement précipité

accouchement precipité

Il arrive que l'accouchement se déclenche plus tôt que prévu, ou qu'une fois les premières contractions ressenties, le travail progresse trop rapidement. Les parents vivant à plusieurs dizaines de kilomètres de leur maternité, doivent alors envisager de partir à l'hôpital ou à la clinique la plus proche.

Comment sera l'accueil à la maternité alors que personne ne nous attend?

Les futurs parents connaissent la mélodie par coeur : "les maternités sont saturées, mieux vaut s'y prendre à l'avance!". Du coup, le papa se demande comment sa femme va être prise en charge alors qu'elle arrive sans prévenir.

Eh bien rassurez-vous, une femme en train d'accoucher est acceptée dans absolument tous les hôpitaux et toutes les cliniques, et on s'occupe d'elle de la même façon que si elle était inscrite. L'inconvénient est que vous n'aurez pas pu rencontrer le gynécologue la sage-femme ou l'anesthésiste, et qu'ils ne disposent d'aucun suivi de grossesse. Le fait de ne pas avoir visité et de ne pas connaitre les lieux est aussi un peu déstabilisant.

Comment savoir s'il reste assez de temps pour aller à la maternité ?

En observant et en interrogeant la maman, car les signes d'une naissance imminente sont très précis : si les contractions sont douloureuses, régulières, et qu'elle sont espacées seulement de quelques minutes, et si la maman a du mal à se retenir de pousser, alors la question ne se pose plus : ce sera la maternité la plus proche !

Par enceinte.com

Mis à jour le 29 Juillet 2015