Vous êtes ici

Sage-femme ou gynécologue, qui choisir ?

sage femme ou gynécologue qui choisir?

Sage-femme ou gynécologue ? La question se pose pour beaucoup de femmes enceintes lorsqu'il s'agit de choisir la personne qui va assurer le suivi de grossesse.
Si auparavant, seul le gynécologue avait la responsabilité de ce suivi, aujourd'hui, les sage-femmes, ayant gagné en compétences, sont elles aussi habilitées dans ce domaine. Alors, sage-femme ou gynécologue,  qui choisir ? C'est à vous de décider !

Sage-femme ou gynécologue, qui choisir ? Question de métier ?

Sage-femme ou gynécologue, qui choisir et si c'était une question de compétences et donc de métier.
Le rappel s'impose pour redéfinir le métier de l'un et de l'autre.

La sage-femme est une experte du suivi de grossesse

Une expérience acquise notamment au cours de ses quatre années d'étude, sanctionnées par un diplôme. La sage-femme peut théoriquement suivre la grossesse jusqu'au bout et même assister à l'accouchement.

Le médecin gynécologue

Le gynécologue est un médecin et à ce titre peut pratiquer des examens précis et ordonner des médicaments. Lui aussi est diplômé. Il a fait médecine pendant 6 ans et a ajouté une spécialité. Chaque mois, il va recevoir la patiente pour les consultations obligatoires de la grossesse et procéder aux différents examens gynécologiques.

C'est lui qui prescrit également les trois échographies obligatoires.

De plus, s'il est gynécologue obstétricien, alors, il peut le jour J assister la patiente lors de l'accouchement. S'il faut réaliser une césarienne, utiliser la ventouse ou les forceps, là encore, il est seul habilité à le faire. Sage-femme ou gynécologue, la question se pose aussi en terme de savoir-faire.

Sage-femme ou gynécologue : les différences

Sage-femme ou gynécologue, à cette question, les réponses divergent souvent en fonction des expériences, même si certaines futures mamans mettent en avant des petits plus.
Sage-femme ou gynécologue ? Sage-femme bien sûr car elle est notamment la seule des deux qui assure les fameux cours de préparation à l'accouchement. La sage-femme, outre le fait qu'elle assure souvent les cours de préparation à l'accouchement, est une femme dans la majorité des cas.

C'est donc tout naturelle que les futures mamans viennent lui poser leurs questions, plus facilement qu'auprès d'un gynécologue.

La sage-femme est à l'écoute de la future maman, fait preuve de psychologie. Elle se positionne aussi post accouchement notamment sur les questions de l'allaitement, du portage du bébé ou du quotidien de bébé.

Le gynécologue est lui plébiscité pour des raisons strictement médicales.

Dès lors que la grossesse présente des complications ou quand la maman développe une maladie type diabète gestationnel, lui seul peut prendre le relais et s'assurer du bon développement de la grossesse. C'est le gynécologue aussi qui pourra vérifier que le bébé se porte bien et que sa croissance in-utéro ne présente aucun souci.

Si en plus (mais ce n'est pas souvent le cas), le gynécologue est aussi celui qui assure votre accouchement, alors, vous avez toutes les raisons de le garder tout au long de votre grossesse. Bref, sage-femme ou gynécologue, la question se pose aussi du point de vue du feeling de chaque femme enceinte !

Sage-femme ou gynécologue...après l'accouchement ?

Après votre accouchement, un suivi post accouchement se met rapidement en place dès la maternité. La sage-femme est sans conteste celle qui sera à vos côtés les premières heures à la maternité. C'est elle qui prodigue les premiers soins au bébé et s'en occupe à la nurserie.

La sage-femme est aussi présente pour vous remonter le moral, vous rassurer et vous accompagner dans vos débuts de maman. Le gynécologue, lui, va évidemment vous voir mais seulement pour s'assurer que dans votre corps, tout est revenu à la normale. Il sera à même de vous aiguiller question contraception.

Du coup, sage-femme ou gynécologue, la décision vous revient pleinement, dès lors que votre grossesse se déroule normalement. Et à défaut de choisir l'un ou l'autre praticien, vous pouvez prendre les deux !

Par enceinte.com

Mis à jour le 11 Décembre 2016