Vous êtes ici

Rubéole et grossesse

rubeole grossesse

Rubéole et grossesse ne font en général pas bon ménage. La rubéole, cette maladie pour laquelle on vaccine dorénavant les enfants, peut comporter des risques en cas de contraction pendant la grossesse. C'est pourquoi, dès qu'une femme tombe enceinte, on va déterminer si elle est ou non immunisée contre la rubéole.

Rubéole et grossesse : une maladie qui sévit encore chez la femme enceinte

La rubéole est une maladie qui touche les ganglions lymphatiques et la peau. Elle est causée par un virus et s'avère très contagieux. Si aujourd'hui les enfants sont presque tous vaccinés contre la rubéole dans le cadre du ROR, les femmes enceintes semblent encore concernées par la rubéole. Ce sont 10% des femmes pouvant potentiellement être mamans qui ne sont pas immunisées contre la rubéole. Ces dernières années, rubéole et grossesse ont concerné en moyenne entre 10 et 15 cas annuels en France.

Rubéole et grossesse : des risques pour le foetus

Une rubéole contractée pendant la grossesse peut en effet avoir de sérieuses incidences pour le bébé. La rubéole est responsable notamment de malformations foetales. Celles-ci sont plus ou moins graves, tout dépend du stade de la grossesse auquel la maladie est contractée. Si vous attrapez la rubéole pendant les 20 premières semaines de grossesse, le bébé attrape lui aussi la rubéole. Au cours des 12 premières semaines de grossesse, le risque en contractant la rubéole est d'occasionner chez le bébé des troubles auditifs, cardiaques et oculaires. Après 20 semaines de grossesse, le bébé aura peu de risque d'avoir des troubles dus à la rubéole. Enfin, si votre bébé naît avec la rubéole, il est contagieux pendant l'année qui suit sa naissance.

Rubéole et grossesse : quid du dépistage

La rubéole peut être facilement diagnostiquée au cours de la grossesse. Ses symptômes sont les suivants : mal de gorge, éruption cutanée. Ensuite, la femme enceinte, si elle n'a pas d'anticorps et est donc séronégative, se voit prescrire au cours de ses consultations obligatoires de grossesse un test de dépistage de la rubéole le premier mois de grossesse puis au cours des 3 mois de grossesse suivants.
Si vous êtes diagnostiquée séropositive, vous serez obligée d'effectuer une prise de sang tous les mois pendant 6 mois.
Avant 12 semaines de grossesse et en cas de présence d'une rubéole, on propose systématiquement une interruption volontaire de grossesse. Enfin, si vous n'êtes pas immunisée contre la rubéole et envisagez une grossesse, mieux vaut vous faire vacciner.
En terme par ailleurs de conduite à tenir, si vous êtes enceinte et non immunisée, au cours des quatre premiers mois de grossesse, on vous conseille d'éviter les lieux publics et les crèches où le risque d'attraper une rubéole est important.

 

Par enceinte.com

Mis à jour le 5 Décembre 2016