Vous êtes ici

Pertes blanches un signe de grossesse

pertes blanches un signe de grossesse

Les pertes blanches sont souvent analysées comme un signe de grossesse. On le sait, toute femme connaît des pertes blanches et qui vont se modifier au cours de son cycle. Mais qu'en est-il lorsqu'elle tombe enceinte ? Et surtout, quand peut-on considérer que les pertes blanches sont un signe de grossesse ?

Les pertes blanches et signe de grossesse

glaire cervicale signe de grossesseLes pertes blanches peuvent en effet être considérées comme un des signes de la grossesse. En début de grossesse, en général, une bonne semaine après la nidation, les premiers signes de la grossesse peuvent apparaître. Ceux-ci varient d'une femme à l'autre et selon aussi qu'il s'agisse d'une première ou d'une seconde grossesse.

Vous avez surveillé vos pertes blanches avant de tomber enceinte, histoire de repérer la fameuse glaire cervicale et donc le moment idéal pour faire un bébé.

 

Pertes blanches plus abondantes

Mais aujourd'hui, vous constatez que vos pertes blanches sont beaucoup plus abondantes que d'habitude. C'est bon signe et cela veut même dire que vous êtes probablement enceinte. Les pertes blanches annonciatrices de la grossesse sont de couleur blanche et non odorantes. Que chacune se rassure, si elles sont vraiment importantes, elles augurent d'un très bon début de grossesse.

Le conseil : observez-vous environ trois semaines après votre rapport sexuel dit fécondant et vérifiez la quantité de vos pertes blanches. C'est effectivement à ce moment là que leur sécrétion doit devenir plus importante. Mais attention, certaines femmes peuvent aussi être enceintes sans que leurs pertes blanches soient plus abondantes. D'autres vont avoir des pertes blanches très abondantes mais elles témoigneront simplement d'un cycle hormonal normal. Bref, se fier strictement aux pertes blanches comme signe de grossesse est un peu court. Pour que ce signe de grossesse soit évident, il faut l'associer à d'autres signes de grossesse comme l'hypersalivation, les crampes d'estomac, la constipation ou la modification du goût. Un indice encore : les femmes enceintes pour la plupart se plaignent souvent d'avoir la sensation d'être "mouillées" en permanence. Si c'est votre cas, alors, vous êtes sûrement enceinte.

Pourquoi les pertes blanches sont annonciatrices d'une grossesse ?

Lorsque vous êtes enceinte et au début de votre grossesse, vous subissez l'influence de l'hormone de grossesse dite hormone HCG. Parallèlement, la sécrétion des oestrogènes et de la progestérone augmente aussi beaucoup. Mais c'est surtout à la progestérone que l'on doit l'augmentation des pertes blanches.
Pourquoi ? Tout simplement parce que la progestérone participe à la fermeture du col. Pour ce faire, elle va alors déclencher la sécrétion de pertes vaginales épaisses. Ce sont les fameuses pertes blanches. Quant aux oestrogènes, ils favorisent le renouvellement des cellules de la muqueuse utérine. Cela se manifeste par des pertes blanches plus abondantes. Qui dit aussi bébé en route dit forcément augmentation de la circulation sanguine. C'est effectivement par le sang que la maman apporte le maximum de nutriments et d'oxygène au bébé. Et cela se passe au niveau de la zone vaginale.

Les pertes blanches pendant la grossesse : comment les gérer

Si vous êtes affolée devant l'abondance de vos pertes blanches, rassurez-vous ! Comme on l'a dit plus haut, elles sont un signe d'une grossesse qui suit son cours normalement. Il ne s'agit pas de faire des toilettes intimes tout le temps, histoire d'être "sèche". Au contraire, vous pourriez contracter des infections type mycoses. Prenez l'habitude de ces pertes et utilisez des protège slips pour être plus confortable. En revanche, si vos pertes blanches changent de couleur, deviennent plus foncées et surtout odorantes, c'est le signe que vous avez une infection vaginale. Il faut dès lors prendre rendez-vous avec votre gynécologue.

Par enceinte.com

Mis à jour le 11 Mars 2016