Vous êtes ici

Les signes du travail

accouchement reconnaitre les signes du travail

Vous vous préparez mentalement pour le grand jour ? Bien sûr, l'accouchement vous angoisse quelque peu et vous vous demandez comment vous allez reconnaître les signes du travail. Voici d'ores-et-déjà quelques éléments qui vous aideront à identifier les signes du travail.

Les douleurs lombaires

Parmi les signes du travail, on note les douleurs qui surviennent dans le bas du dos. Il peut aussi d'agir de douleurs pelviennes, un peu comme ce que vous ressentez quand vous avez vos règles.

La perte du bouchon muqueux

Autre signe du travail qui ne trompe pas : la fameuse perte du bouchon muqueux. D'aspect, il ressemble à un mélange de glaires marron et de sang. La perte du bouchon muqueux indique d'abord une modification de votre col. Celui-ci se prépare en effet pour l'accouchement. Pour autant, cela ne veut pas forcément dire que le travail a démarré.
Bref, la perte du bouchon muqueux peut donc ou pas être un signe du travail.

Les contractions

Celles que vous redoutiez tant arrivent. Elles deviennent plus importantes, plus intenses aussi en terme de douleur et surtout, plus rapprochées. On parle alors des contractions de travail. A vous de surveiller le rythme de vos contractions pour bien identifier s'il s'agit d'un signe du travail ou pas.

La perte des eaux

C'est sans nul doute le signe du travail le plus flagrant. Dès lors que vous perdez les eaux, surviennent les contractions de travail. Cela signifie que vous allez accoucher dans très peu de temps. Peu importe où vous êtes, c'est le moment de vous rendre à la maternité.

La descente de bébé

Et oui, bébé se prépare lui aussi à venir au monde. Pour cela, il va amorcer sa descente le long de votre bassin et se préparer à sortir. Ce mouvement de votre bébé, que vous allez ressentir avec plus ou moins d'intensité, est considéré comme un signe du travail.

Comment être sûre des signes du travail ?

Seule une sage-femme peut vous renseignement sur les signes du travail. A titre d'exemple, concernant les contractions, même au téléphone, elle peut vous dire si vous être prête d'accoucher ou pas, selon le temps qui s'écoule entre les contractions et votre capacité à parler pendant. Au son et au débit de votre voix, elle peut aussi avoir d'autres éléments lui permettant d'identifier vos signes du travail. Bref, au moindre doute et si vous avez du mal à savoir si vous un ou plusieurs signes du travail, il vaut mieux appeler un médecin, la sage-femme ou au pire, les pompiers.

Que faire dès les premiers signes du travail ?

Important : si vous ressentez réellement les signes du travail, la meilleure chose à faire est de commencer à respirer comme vous l'avez appris lors des séances de préparations à l'accouchement. Ne vous privez pas non plus de marcher, prendre une douche, vous relaxer. Vous pouvez aussi choisir de vous reposer dans la position qui vous convient le mieux, accroupie, assise ou allongée sur le côté. Autant de moyens d'atténuer la douleur liée aux signes du travail.

Par enceinte.com

Mis à jour le 6 Décembre 2016