Vous êtes ici

Les risques de l'amniocentèse

les risques de l'amniocentèse

Les risques de l'amniocentèse font toujours peur aux femmes qui vont faire l'objet d'une telle intervention. Pourtant, le corps médical maîtrise largement l'opération, si bien qu'on peut parler de risques de l'amniocentèse quasi nuls.

Les risques de l'amniocentèse : à minimiser au regard de l'objectif de l'intervention

Les risques de l'amniocentèse sont effectivement à prendre en compte au moment où se pose le diagnostic et la nécessité de recourir à l'amniocentèse. Malgré tout, l'amniocentèse est une technique médicale largement éprouvée en France. Et puis, il ne faut surtout pas oublier de mettre les risques de l'amniocentèse en regard de l'objectif initial de l'intervention.
Pour rappel, l'amniocentèse est une opération qui consiste à prélever du liquide amniotique afin d'analyser les cellules foetales.

Objectif de l'amniocentèse: s'assurer, après un examen de la clarté nucale ayant mis en évidence des doutes, que le bébé ne présente aucun risque de malformation. Les risques de l'amniocentèse doivent aussi être contre-balancés quand on sait que cet examen peut permettre de dépister des risques de myopathies, mucoviscidose, trisomie 21.

Les risques de l'amniocentèse : contrôlés mais à garder en tête

Risque d'une fausse couche

Les risques de l'amniocentèse existent mais ils restent minimes tant l'examen est largement maîtrisé dans les établissements médicaux. D'abord parmi les risques de l'amniocentèse persiste celui de la fausse couche dans la plupart des esprits féminins. Rassurez-vous, actuellement, on estime à 1% le risque de fausse couche liée à une amniocentèse. Dans les faits, lorsque le médecin procède à la piqûre pour percer la poche des eaux, se forme un trou qui va rapidement se refermer de lui même. Mais il arrive parfois que ce trou mette plus de temps à se refermer. Ce qui se passe ensuite : une fuite du liquide amniotique et donc une fausse couche dans la foulée.

Infection du liquide amniotique

Autre cas de figure mais de plus en plus rare : une infection. Lorsque le médecin procède à la ponction, un germe intègre le liquide amniotique. D'autres risques de l'amniocentèse ont également pu être observés par le corps médical mais qui sont vraiment exceptionnels. Parmi ces risques, on note un geste malheureux du médecin qui avec l'aiguille vient toucher le cordon ombilical et donc provoquer la mort du foetus. L'amniocentèse présente en outre des risques plus importants lorsqu'elle est pratiquée trop tôt, et bien avant le quatrième mois de grossesse, lorsque la mère est séropositive ou lorsqu'elle est enceinte de jumeaux, rendant l'exercice médical plus compliqué.

Les risques de l'amniocentèse et leur prévention

Les risques de l'amniocentèse sont de plus en plus faibles grâce aux progrès de la médecine. Ensuite, après une amniocentèse, si on a un travail fatiguant et exigeant beaucoup de déplacements, il faut impérativement se reposer. Les médecins recommandent de se reposer au moins 24 heures après l'intervention pour minimiser les risques de l'amniocentèse et notamment éviter de contracter une infection.

Symptômes à surveiller après une amniocentèse

Certains symptômes post-opératoires doivent vous alarmer comme une poussée de fièvre, des sensations de chaud froid, des contractions utérines. Autant de signes qui doivent vous décider à vous rendre à la maternité au plus vite.
Sachez aussi que si vous acceptez l'amniocentèse, vous aurez à signer une décharge. Bien sûr, celle-ci ne décharge pas le médecin de toute responsabilité en cas de problème mais elle vous permet de prendre pleinement conscience du déroulé de l'opération et des risques de l'amniocentèse.

Les risques de l'amniocentèse sont donc, comme on vient de le voir, quasi nuls. Aujourd'hui en France, tous les hôpitaux et les services spécialisés ont l'habitude de l'examen. Les outils mêmes comme la pratique a évolué pour une meilleure prise en compte du risque comme du stress de la maman. Si risque il y a, il faut tâcher de ne pas se focaliser dessus, mais plûtot de se dire que les résultats de l'amniocentèse sont aussi gages d'une fin de grossesse plus sereine.

Par enceinte.com

Mis à jour le 26 Décembre 2015