Vous êtes ici

Le placenta praevia

placenta praevia

Le placenta, qui permet l'échange d'oxygène et de nutriments entre la maman et le bébé, est essentiel à la grossesse. Cet organe important peut toutefois être sujet à une anomalie que l'on appelle placenta praevia. Point sur la question.

Qu'est-ce que le placenta praevia?

Le placenta praevia est une anomalie d'insertion du placenta dans l'utérus. Généralement, le placenta s'installe dans le fond de l'utérus, mais dans le cas du placenta praevia, il s'insère trop bas et donc trop près du col, et se retrouve donc sur le chemin du bébé lorsque celui-ci devra venir au monde.

Ce positionnement ne pose pas de problème en début de grossesse, car le placenta a tendance à remonter vers le fond de l'utérus au fil des mois. On parle alors de "placenta bas inséré" les deux premiers trimestres, car il peut encore se déplacer, et on utilise le terme de placenta praevia à partir du troisième trimestre, quand l'anomalie ne s'est pas corrigée.

Une grossesse sur 200 est concernée par le placenta praevia, et les risques augmentent avec l'âge et en cas d'une grossesse multiple.

Comment savoir si le placenta est praevia?

C'est l'échographie qui permet de se rendre compte du mauvais positionnement du placenta. Des échographies répétées permettront par la suite de suivre l'évolution du placenta, pour voir s'il remonte vers le fond de l'utérus.

Des saignements, des douleurs ou des contractions en début de grossesse peuvent aussi révéler un placenta praevia. Mais attention, ces signes peuvent aussi ne rien révéler d'inquiétant ou au contraire faire penser à une fausse couche : seule l'échographie peut déceler avec certitude les causes de ces problèmes.

Quels sont les conséquences et les risques du placenta praevia?

Comme la partie inférieure de l'utérus est mobile, les contractions habituelles de la fin de la grossesse peuvent entraîner un décollement partiel du placenta, et provoquer une hémorragie.Les risques de prématurité sont aussi plus élévés. Une grossesse à placenta praevia doit donc être surveillée de près.

Ensuite, l'accouchement peut aussi être compliqué, car le placenta praevia rend difficile le passage du bébé par voie naturelle, et une césarienne peut s'imposer. Si le placenta est recouvrant, c'est à dire s'il recouvre tout le col de l'utérus, la césarienne devient inévitable.

Par enceinte.com

Mis à jour le 10 Avril 2017