Vous êtes ici

La rééducation périnéale

rééducation périnéale

Généralement, à la sortie de la maternité le médecin prescrit des séances de rééducation périnéale avec un kinésithérapeute ou une sage-femme, à effectuer deux mois après l'accouchement. Elles sont prises en charge à cent pour cent par la sécurité sociale. Notre bien-être vaut bien toutes les séances nécessaires!
L'accouchement par voie naturelle est un évènement qui vient perturber l'équilibre initial des parties génitales de la femme et va détendre ses structures. La rééducation périnéale joue un rôle important pour un parfait rétablissement des éléments du périnée. 

Qu'est-ce que le périnée?

Le périnée est la région du corps se situant entre l'anus et les parties génitales féminines. C'est un muscle constitué de ligaments et de membranes qui relie et maintient les organes du petit bassin: du rectum, au vagin et à la vessie.

En quoi consiste son travail lors de l'accouchement?
Il faut savoir que bien avant l'accouchement, le périnée est déjà sollicité durant la grossesse avec la prise de poids. En effet, celui-ci se distend à cause du poids qu'il doit supporter. Imaginez-vous l'étagère de la bibliothèque qui, au fil du temps, se déforme... et bien le périnée lui-même subit le même phénomène. 

Chaque femme, en fonction du poids qu'elle prends pendant sa grossesse, aura son périnée plus ou moins abîmée. Cette première étape n'est pas celle qui constitue le risque le plus important, viens ensuite le grand moment, l'unique, tant attendu, ou tant redouté de l'accouchement.
Durant l'accouchement, le périnée s'étire largement afin que bébé se dégage. Ses tissus sont mis à l'épreuve et perdent leur tonicité il est donc important de mettre en place des seances de rééducation périnéale.

L'accouchement s'est avéré difficile?

Le périnée s'est alors beaucoup relâché, distendu. Il mettra plus de temps à se retonifier. Il est difficile de savoir combien de temps le travail de rééducation périnéale prendra. Cela dépend de chaque situation d'accouchement. Ce qui est sûr c'est qu'il a besoin d'exercices physiques pour récupérer son rôle de soutien et retrouver sa forme.

Ce phénomène de distention n'est pas grave. Le périnée ne se contracte plus correctement, la femme ne va plus arriver à le contracter et ne va plus contrôler ses fuites d'urine n'ayant plus cette impression de contrôle du vagin. Le moindre stimuli nerveux comme une toux, se moucher, éclater de rire, éternuer ou encore pendant une activité sportive... peut alors être accompagné de fuites... rien d'alarmant certes! mais quand même ce n'est pas agréable et est plutôt embarrassant.

On ne sent plus le mouvement de contraction, et inversement, le mouvement de décontraction. Le muscle est tellement mou qu'on ne sent plus de force. Au niveau vaginal, ce phénomène de relâchement vient troubler la qualité des rapports sexuels s'il est bien endommagé.

Les organes vaginaux s'abaissent, et dans le pire des cas, on ressent de fortes douleurs abdominales ce qu'on appelle le prolapsus (descente d'organes). Les organes vaginaux ne sont plus maintenus.

Pas de panique!  cela ne va pas durer si vous pratiquer votre rééducation.Le prolapsus apparaît généralement après de nombreuses grossesses, avec l'âge et les nombreuses distention qu'ils ont pu rencontrer.

La rééducation périnéale avec un spécialiste est une mesure de prévention, vivement conseillée afin de ne pas être gênée par la suite face à ce genre de problèmes.

A chacune sa réeducation périnéale

Lors de la visite post natale, aucune anomalie n'est constatée. Pas de plaintes non plus de fuites urinaires. La rééducation avec un spécialiste n'est pas nécessaire. Attention! cela ne veut pas dire qu'elle est dispensée. 

Faire des exercices de contraction et voir si l'on sent notre muscle se contracter. Il faut se retonifier. En règle générale, après l'accouchement, beaucoup de femmes se plaignent de fuites suite à un effort. Lors du cours de gym, voire des rapports sexuels, la femme émet involontairement des bruits d'air... dix à vingt séances de kiné sont conseilléesTout en sachant que le problème n'est pas grave, il suffit de tonifier tout ça! 
L'accouchement a été rude et difficile. Un gros bébé, l'utilisation de forceps, le recours à la pression abdominale, sont autant synonymes de souffrance que de risques aux conséquents bruits d'air vaginaux (souvent plus présents et plus forts que dans l'exemple précédent), forte incontinence, prolapsus..

Mais encore ici, il faut c'est vrai s'en inquiéter mais rien ne sert d'angoisser car ces troublent se soignent, avec l'aide des spécialistes.

Vers qui se tourner pour rééducation périnéale?

un kinésithérapeute ou une sage femme spécialisés en pathologie périnéale.

Quoi faire? 
un bilan périnéal, une échographie, toute une série d'examens que les spécialistes vous feront passer si vous vous adresser à eux. Un nombre plus important de séances vous seront prescrites, peut être même un traitement chirurgical comme l'épisiotomie dans le cas de déchirures sévères.

Techniques et exercices de réeducation périnéale

Les "techniques standards" sont des mouvements de cuisses à faire en position assise et accroupie, utilisant parfois un ballon à serrer entre les genoux. Ces exercices sont effectués à la maison et ne permettent pas un contrôle précis objectif sur les progrès réalisés. Ils demandent assiduité ainsi qu'une réelle motivation.

L'électrostimulation et le biofeddback correspondent à la prise en charge actuelle la plus "tendance". Ce sont des techniques modernes où une petite sonde électronique (jetable et spéciale) est placée dans le vagin en exerçant une stimulation musculaire par un courant de basse fréquence. Cet exercice permet une prise de conscience du travail à effectuer une fois toute seule. Petit à petit, l'exercice évolu. C'est au tour de la patiente de fournir une contraction volontaire du périnée, toujours la sonde dans le vagin, où la contraction provoquera un effet auditif ou visuel, si elle est reliée à un écran pour que la patiente prenne conscience de son effort. C'est de cette contraction que l'on nomme le biofeedback.

Lors d'une visite de rééducation chez un spécialiste, il n'y a pas que cette technique d'utilisée. Il y a aussi le toucher vaginal naturel. Avec son doigts, la patiente tousse, rit, se mouche, tout en observant comment celui-ci réagit. C'est un apprentissage, un exercice sur connaissance de soi, de son corps. Petit à petit, notre vie vaginale reprends une forme normale, naturelle. Plus besoin d'appréhender et d'être embarrassée en public

Lors du fameux cours de gym ou plus intimement lors de rapports sexuels avec son partenaire, que la femme finit par vouloir éviter si ce problème de périnée la dégoute assez.De plus en plus de femmes ont recours à la rééducation périnéale et grâce à cela retrouve une certaine confiance en elle qu'elles avaient un peu enterrées... 
S'il y a un conseil que l'on peut apporter dans tout ça, c'est que bien entendu

Il est fortement conseiller de suivre cette rééducation périnéale

la rééducation périnéale est prise en charge alors ne vraiment pas hésiter! Mais il est important de savoir comment on est faite, et une rééducation manuelle assistée est une des solutions les plus bénéfiques dans la reconstruction.

Savoir faire ces exercices individuellement est un plus, et nous servira forcément pour la suite. Comme la sophrologie et le yoga sont autant de bon exutoire afin d'apprendre à se connaître physiquement. Beaucoup de kinés et de sage femme sont là pour vous aider et vous encourager, en vous soutenant pendant toute une séance, en parlant du bébé ou de tout autre sujet sur lequel on se pose des questions et dont on veut parler.
Un kiné peut vous masser si les douleurs ou les tensions vous gênent. Un vrai moment de détente, c'est important aussi!
Faire ses exercices soi-même est important, de nombreuses mamans en témoignent. Cela apporte confiance en soi et est important pour le bon déroulement de la période post natale.

Par enceinte.com

Mis à jour le 27 Avril 2017