Vous êtes ici

La préparation à l'accouchement en cas de césarienne

césarienne et préparation à l'accouchement

La préparation à l'accouchement en cas de césarienne est nécessaire. Savoir que vous allez accoucher par césarienne peut être parfois source d'angoisse, d'où l'intérêt de suivre une préparation pour anticiper ces peurs et mieux vivre votre césarienne le jour J.

Pourquoi une préparation à l'accouchement en cas de césarienne

Se préparer à l'accouchement en cas de césarienne est important. D'abord, parce que la césarienne n'est pas forcément reçue comme une bonne nouvelle. Toute femme enceinte à qui on annonce cela peut soudain ressentir de fortes angoisses, une peur du jour J. Vais-je souffrir ? Comment vais-je sentir la venue au monde de mon enfant ? Et après une césarienne, comment vais-je allaiter mon enfant et surtout, cela est-il possible ? Autant de questions pour lesquelles la future maman a besoin de réponses et besoin d'être rassurée. C'est pourquoi la préparation à l'accouchement en cas de césarienne est avant tout l'occasion de se confier à une sage-femme, de livrer ses peurs et surtout, d'être rassurée pour affronter le jour J en toute sérénité.

La préparation à l'accouchement en cas de césarienne : en pratique

Les séances de préparation à l'accouchement, dans le cas où vous allez subir une césarienne, consiste souvent, soit avec le médecin gynécologue, soit avec la sage-femme, à rédiger ensemble ce qu'on appelle un projet de naissance. Dans ce projet de naissance, vous allez indiquer ce que vous attendez le jour de l'accouchement : la présence du papa, des indications quant à la préparation de l'intervention (exemple : souhaitez-vous poser la sonde urinaire après l'anesthésie), les suites de couche (souhaitez-vous que l'on vous pose le bébé immédiatement sur vous après la naissance, et, souhaitez-vous qu'on vous mette le bébé au sein). A vous de voir si en dialoguant avec le personnel, cela vous semble suffisant ou si vous souhaitez, pour être pleinement rassurée, rédiger votre projet de naissance.

Se préparer physiquement et moralement en cas de césarienne

La préparation à l'accouchement en cas de césarienne comme par une préparation physique. Peut-être ne le savez-vous pas mais en cas de césarienne, vous allez subir une incision dans la zone de votre pubis. Pour préparer cette zone, vous serez donc épilée. Si vous souhaitez, vous pouvez le faire vous-même en institut, histoire d'avoir une épilation confort et esthétique. Lorsqu'on sait par avance qu'on va vivre une césarienne programmée, l'intérêt est de pouvoir connaître la date précise à l'avance. outre le côté organisationnel, cela va vous permettre de préparer votre corps en prévision. Autrement dit, dans les 24 à 48 heures avant l'intervention, reposez-vous au maximum et relaxez-vous, histoire d'arriver le jour J en pleine forme, sans avoir à entamer votre capital énergie. Côté mental, vous préparer à l'aide de la sophrologie, du yoga, de la fasciathérapie ou de l'auto-hypnose peut d'avérer un excellent moyen de cultiver en amont la communication avec le bébé. L'idée est de parler avec le bébé, de lui expliquer la césarienne et de le rassurer sur votre présence et la suite. Il est important aussi de dialoguer avec le papa, une amie ou toute personne de votre entourage qui saura être à votre écoute et bienveillante. Si vraiment, vous êtes stressée, n'hésitez pas à prendre des Fleurs de Bach, de l'homéopathie ou à opter pour une séance d'acupuncture afin de vous relaxer au maximum.

L'haptonomie en cas de césarienne

La préparation à l'accouchement en cas de césarienne qui fait intervenir la technique de l'haptonomie est un vrai plus. le principe de l'haptonomie est de favoriser le dialogue avec votre enfant in utero. Plus vous réussissez à communiquer avec votre enfant et plus vous atténuez les angoisses liées à la césarienne. En outre, cette technique est avantageuse car le jour J, elle vous permet de compenser le manque de sensations du à la césarienne.

Par enceinte.com

Mis à jour le 10 Novembre 2016