Page 47 sur 51

Re: mamanges et fc c'est différent!on ne peut pas comparer!

MessagePosté: 16 Aoû 2013, 17:27
par Bibine91
je te le souhaite de tout mon coeur.
Car mine de rien, je pense qu'il n'y a pas meilleure motivation qu'un enfant pour aller mieux.

Re: mamanges et fc c'est différent!on ne peut pas comparer!

MessagePosté: 17 Aoû 2013, 11:02
par Inès1234
Oh oui j'espère aussi !!! Je te laisse mon Fb en privé comme ça on peut garder contact si ça te dit

Re: mamanges et fc c'est différent!on ne peut pas comparer!

MessagePosté: 01 Sep 2013, 01:56
par mayald
Bonjour,
Je suis tout à fait d'accord avec toi Bérangère.
Je trouve ton coup de gueule légitime, bien que certaines osent faire des commentaires sans avoir connu aucune de ces expériences.
Je pense être bien placé pour y laisser mon commentaire. Bien que je n'ai jamais fait de fausses couches, j'ai l'impression que beaucoup de maman et futur maman semble franchement mal renseigné sur la conception d'un enfant.
C'est bien pour ça qu'en général, il est "préconisé" d'attende 3 mois pour annoncer une grossesse, car c'est le temps que met la nature pour dire si le foetus est viable ou pas.
Personnellement, pour ces même raison j'ai attendu pour annoncer ma grossesse, enfin j'ai essayé car les nausées étaient bien là. Sauf à les parents, qui ont su le jours de la pds, soit à 3 SG, mais comme je disais, rien n'est JOUÉ.
Mais ce qui est sur c'est un deuil différent. Car comme tu le dis. Tu ne sens pas ton bébé remuer, te donner des coups, et 9 mois c'est long, très long, surtout si comme mois, grossesse de ..... (Nausées, maux de ventre, mal de dos, reflux, œdèmes, rétention, ... Rien de bien grave)
Le jour J approchant, toujours pas de contractions, rien, nada, et un bébé qui bougé beaucoup moins, mais paraît que c'est normal, il a moins de place. Mais électrocardiogramme ok. Donc tout va bien!!!
J'ai donc été admise à +3j, qu'est-ce que j'avais hâte, j'en pouvais plus avec cet énorme ventre, avec un col mi-long et fermé.
Ils m'ont donc ouvert le col et déclencher le 1er jour avec le tampon, quelques contractions, donc 2ème j pose du gel, 3ème j sans plus aucunes contractions j'ai été mise sous perf avec ocytocine.
Celle qui ont déjà vécu un déclenchement peuvent comprendre. C'est des allé-retour sans cesse entre la chambre et les salles d'accouchement, avec les autres maman qui accouchent à côté, et les bébés qui pleurent... Ça devenait horrible cet attente. Je me rappel d'avoir une pensée pour celles qui venaient accoucher d'un mort né (une voisine que je ne connais pas, ayant vécu cet expérience quelques mois avant), entendre dans les couloirs ces bébés.
Donc ce 3ème j, après plus de 55h de tentative vaine de déclenchement, et une détresse fœtal. Mon fils est né par césarienne d'urgence.
Moi aussi je comprend pas ces mère qui donne naissance par césarienne et qui en font une dépression. Comme je dis au départ de ce message, quand même de nos jours, nous avons la médecine moderne qui permet de donner naissance alors que pour nos ancêtres c'était une mort assurée pour le bébé et la mère! Moi je m'y suis préparée dès le départ : "on s'est jamais ce qui peux arriver! Tant qu'on aillent bien tous les 2 c'est le principal."
Dès la naissance de mon fils ils ont diagnostiqué une hypotonie. Tous les jours, les pédiatres de garde n'arrêtaient pas de me demander ce que j'avais pris comme médocs, si y avaient eu des incidents lors de ma grossesses... Vous n'auriez pas voulu être à ma place. J'étais effondrée et en baby blues.
Rentrée à la maison, j'ai eu 2 petites semaines "d'insouciance".
Moins de 3 semaines après sa naissance, on nous a annoncé que notre bébé souffrait d'une grave maladie génétique dégénérative et que son espérance de vie ne dépasserai pas ses 6 mois.
Le 4/09, ça fera 2 mois qu'il est décédé. Il avait à peine 1,5 mois.
Et comme tu dis, je l'ai tenu dans mes bras, donné son bain, changé, langé, nourri, embrassé, chatouillé...
Il m'a souri, regardé, fait pipi sur moi,... Je me souvient de ses soupirs, de ses regards,...
C'était notre 1er bébé, et cette maladie, ma volée le bonheur d'avoir un enfant... La vie qu'on s'imaginait avec lui, ce qu'on rêvait pour lui...
Pour avoir eu beaucoup de temps pour y réfléchir, mon ressentiment, serait peut être différent si il avait été notre second.
Jusqu'à l'annonce de la maladie, je n'envisagé pas de 2ème grossesse avant 2 ans. Mais à présent, je ressents un grand vide laissé par cette absence. La perte d'une maternité avortée. Tout stopper...
Surtout que je n'ai plus 20 ans, et qu'à chaque grossesse, nous avons un risque sur 4 que bébé en soit une fois de plus atteint.
A présent, pour mes futurs bébés, je devrais subir des DPN afin de savoir si ils ne sont pas atteint de la maladie. Je me prépare déjà au fait que les résultats devrons m'imposer une IMG. Donc à ne pas trop m'attaché à ce foetus.
Puis, tu sais, moi, j'ai eu droit à : "ils n'ont rien vu à l'écho?"
Non, mais allo quoi! C'est une MALADIE GÉNÉTIQUE pas une malformation!
Alors j'espère que ce message fera prendre conscience que ce n'est pas COMPARABLE.

Re: mamanges et fc c'est différent!on ne peut pas comparer!

MessagePosté: 12 Oct 2013, 18:02
par Angelix
Bibine91 a écrit:Je vais passer pour la méchante, mais il y'a pas mal de personne qui confondent fausse couche et maman anges sur le forum ou même dans la vie en générale (dans maman anges, je parle pas du sentiment de se sentir maman ange, mais bien de la définition qu'on lui a tous associé à la base... maman d'un ange, donc pour être un ange par définition, on parle d'un bébé venue au monde et décédé)
Fausse couche, c'est quand on perds un embryon ou un jeune foetus de façon naturelle ou par curetage... c'est un acte malheureusement dit naturel, qu'on ne choisit pas. Ca concerne 1 grossesse sur 5.
Maman ange, c'est quand on perds un bébé avancé dans la grossesse (après plus de 3 mois de grossesse au moins), qu'on doit mettre sois même au monde.. C'est aussi mettre au monde un bébé mort né, ou mettre au monde un bébé qui ne vis que quelques heures, jours, semaines, mois ou années... Ca s'appelle le deuil périnatale ... Ca fait mal, on perds un bébé pas un embryon ou un oeuf ! C'est aussi parfois prendre la lourde déciision de pratiquer une IMG...
Faire une fausse couche, c'est perdre un espoir, l'espoir d'une vie et d'une âme, c'est perdre un petit embryon ou un petit foetus... Un mini bébé pas encore conscient et très loin d'être viable, qu'on ne sent pas bouger avec qui on a pas encore pu partager des choses. C'est triste, on en souffre.. mais on s'en relève. Une fausse couche c'est malheureusement fréquent on est toute consciente des risques. On en garde une crainte, une peur d'en refaire, mais on vit avec. On finit par "oublier"entre guillemets, on avance en tout cas...
On est entouré de femme qui ont fait des FCs...
Devenir maman ange, c'est perdre un bébé, avec qui on a joué a travers le bidou, avec qui on a partagé, pour qui on a préparé un avenir,un univers, fais des achats... C'est perdre un enfant qu'on a mis au monde, perdre son bébé qu'on a tenu dans les bras et appris a aimé plus tout...C'est perdre une "personne".. Perdre un enfant, c'est tellement douloureux qu'on ne s'en remet jamais vraiment... On continue à vivre avec le souvenir de son visage, de son odeur, de son regard, ses gestes... Ca nous rechauffe le coeur et à contrario nous fait également sombrer dans une sombre tristesse, un manque déchirant. On oublie jamais...

C'est pas comparable, le vécue avec le bébé est différent, l'amour s'intensifie au fur et à mesure du lien qui se resserre entre la future maman et son bébé au cours de ses 9 mois qui ont ce but emotionnel aussi. L'amour qu'on éprouve pour son bébé au moment du ++ sur le test a atteint une force sans limite lorsqu'on tient son bébé dans les bras, à le contempler (forcément, qu'on ne me dise pas le contraire...) après ses 9 mois à partager avec lui à travers la bedaine grandissante, lui donner une identité/place dans sa vie (le prénom, l'imaginer physiquement, la chambre etc..). Donc de ce fait, forcément et par logique, l'attachement et l'amour passant à des stades différent au cours de la grossesse, la déchirure, la chute est elles aussi différente selon le moment ou se produit le drame (et ne me dite pas j'ai aimé mon bébé dès le ++ de façon constante et inconditionnel sans évolution, de la même façon que je l'aime maintenant qu'il est né... je ne vous croirai pas et vous ne seriez pas humaine alors, puisqu'il est prouvé par les psychologues et j'en passe, la nécessité de la durée de la grossesse pour le côté développement émotionnel et affectif de la future maman pour son bébé)

J'en ai marre que les gens confondent! Je supporte pas qu'on me parle de FC en parlant de ma fille ! J'en ai marre que des filles comparent leur fausse couche avec le décés de ma fille ! J'en ai marre qu'une fille qui a fait une fausse couche me dise "oh comme je comprends ta peine,quand j'ai perdu mon bébé (à 8 semaines... ) j'ai cru mourir de tristesse" ... Je veux bien te croire, mais c'est incomparable avec ma fille et ce que je ressens ! Je l'ai eu vivante, je l'ai mise au monde, je l'ai rencontré, je l'ai vu se battre, j'ai ces images en tête jusqu'à ma mort, elle a une identité, un prénom... Je l'ai mise au monde tenu dans bras... Bref j'ai pas juste imaginer un bébé et perdu du sang, je l'ai eu mon bébé... si près de moi et la vie me l'a arraché... Donc non ,c'est pas comparable, ça n'a rien à voir ! Y'a un fossé entre une fc et le décès d'une personne, un bébé, son bébé !

J'ai fais une fausse couche quand j'étais bien plus jeune (j'étais à 4 ou 5sg, j'ai jamais eu d'écho), ma foi sur le coup j'étais mal, au début ça m'a marqué, maintenant je n'y pense jamais , je suis passée à autre chose y'a longtemps, c'est comme ça, c'est normal.
Mais j'ai perdu ma fille ensuite et je peux le dire clairement, il n'y a aucune comparaison possible !... Je vous souhaite pas de devenir une "maman ange", parce là vous pourrez faire la différence...

Tout comme je supporte pas qu'une fille qui a fait une IVG viennent pleurer et se prendre pour une "maman ange".. Tu l'a voulu assume ! Et ne te compare pas à une maman ange qui a du faire une IMG car elle, elle ne l'a pas voulu ! Ton enfant tu ne l'as pas perdu malgré toi, c'est toi qui à prit la décision... Alors venir auprès de celles qui n'ont pas eu le choix pour trouver du réconfort, je trouve ça déplacé.

Voilà, c'est pas pour rien qu'il y'a des forums "fausse couche" et des forum "maman ange" (et IVG mais pas sur ce site je crois) zut à la fin ! Faut remettre les choses dans l'ordre quand même hein..
Alors un peu de respect, on compare pas quoi !!
Moi ça me fait mal quand on rabaisse mon ange à une fausse couche, elle s'est battue pour grandir et vivre toute ma grossesse malgré son handicap, elle s'est battue pour vivre une fois née mais la vie ne lui a pas donné le choix... Elle a vécue, elle a une place dans ce monde, je n'ai pas perdu un embryon de quelque semaines encore à l'état dit "primitif" j'ai perdu une petite fille, une personne... Elle est loin d'être une fausse couche ou comparable à une fausse comme les bébés de toutes les femmes sur ce forum !

C'était un petit "coup de gueule"... C'est pas pour ce forum particulièrement, c'est pour la vie en générale. Quelle maman ange dans la vie n'a jamais eu une personne en face ou sur internet qui ne lui a pas dit "j'ai fais une fausse couche aussi, je suis passée par là " ou "j'ai fais une fausse couche, tu verra on s'en remet, tu auras d'autres enfants"... Une maman ange pour la plupart, a son vécu comparé au moins une fois avec une fausse couche ... Donc y'en a marre.



Je pense exactement comme toi, et souvent j'ai envie d'étrangler ces femmes qui me disent, " ah je sais ce que c'est"... alors qu'elles ont fait une FC a 8 semaines !

Re: mamanges et fc c'est différent!on ne peut pas comparer!

MessagePosté: 21 Oct 2013, 16:30
par Miu
Bonjour,
C'est sur que faire une fc en début de grossesse, perdre son bébé proche du terme, ou quelques semaines après ce n'est en aucun cas comparable. Le deuil n'est pas le même et se fait plus ou moins rapidement. Il n'en reste pas moins que des l'instant ou se fichu test devient positif dans notre cœur on est maman... Et il y en a pour qui il est difficile de tomber enceinte...

J'ai la chance de n'avoir jamais subi l'un de ses terribles événements... Dont deux d'entre eux me semble insurmontable (je reste en admiration devant la nounou de mon numéro bis de rire avec moi alors que j'ai le même âge que devrait avoir sa fille décédée à 5 mois de grossesse).
Le pire pour moi aura été d'être de l'autre côté. La femme enceinte avec son bébé bien en vie regardant son ami accouche d'un bébé mort ne... Ce sentiment de culpabilité qui m'a envahi a ce moment la... Me dire que je ne pourrais pas partager ma grossesse et la naissance avec elle, car elle ne connaîtra jamais son bébé alors que moi j'aurais toute une vie avec... Envie de me cache au fond d'un trou et de ne jamais en sortir pour ne pas lui faire de la peine... Comment trouver les mots ? Comment annoncer sa grossesse ?
Et il y a au quelque jour ayant accoucher de ma quatrième petite puce d'amour on m'annonce que mon amie d'enfance, enceinte de son premier bébé, à accouche et que son bébé est mort de maladie (je n'en sais pas plus et ne veut pas savoir), moi j'ai mes 4 enfants près de moi, ma fille qui a bientôt 1 an et qui n'a jamais rien eu que des rhumes sans importance (et la grippe a quand elle avait 2 mois)... Comment planifier les prochaines vacances avec nos enfants, ce qui était prévu des l'annonce de sa grossesse. L'été prochain pour les un an de son bébé (je ne connais ni le sexe ni le prénom) nous devions nous retrouver et se présenter nos familles...
Comment donner des nouvelles a celles qui souffrent de cette perte alors que nous nous allons bien ? Comment faire pour ne pas paraître insensible sans s'arrêter de vivre ?

Le deuil d'un enfant, d'un bébé qui normalement a tout une vie devant lui est la chose la plus dur à faire... Mais le pire est pour les parents, ceux qui subissent la perte de plein fouet. Non perdre un bébé qui ne ressemble pas a un bébé n'est pas comparable a accouché d'un vrai bébé mort ou vivant pour quelques jours, semaines ou mois... La perte n'est pas comparable. On ne se projette pas autant, on n'a pas préparer autant sa vie avec se nouveau membre... On n'a pas eu le temps de réaliser que c'est déjà fini... La on a vécu une grossesse, passer le cap difficile, touche du bout des doigts se rêve de famille agrandit et on nous enleve tout !

Bon courage a toutes les mamanges, papanges, mami-anges, papi-ange, tante et oncle aussi...

Re: mamanges et fc c'est différent!on ne peut pas comparer!

MessagePosté: 21 Oct 2013, 23:52
par Nanaho
:coucou: miss !
Je suis d'accords avec toi ! Maman ange et fc ce n'est pas du tout pareil.
J'ai vécu une FC et je peux dire que oui j'ai été très triste car on avait envie d'un 2ème et qu'on avait mis du temps pour le 1er, et que être enceinte au C1 c'était juste magique. :wink: Mais quand je l'ai perdu, je me suis senti responsable car on déménageait le jour où j'ai fait la FC. Mais la tristesse n'a rien de comparable avec celle que peut ressentir une maman ange. :???: :???: :???:
Je suis très admirative de votre courage les filles, même si dans un sens vous êtes en quelques sortes forcées de ne pas vous laissez abattre.
Je vous souhaite à toutes d'être heureuses et de donner la vie, et de voir grandir vos enfants à vos côtés.

Re: mamanges et fc c'est différent!on ne peut pas comparer!

MessagePosté: 21 Nov 2013, 22:55
par brunstatt
Je vous lis et tellement envie de vous écrire..
Quel beau message,tellement vrai..
Rien n'est comparable...une fc n'arrivera jamais à la cheville d'un bébé qu'une maman a mis au monde..
J'ai moi même eu quelques petits soucis pour concevoir un enfant et encore une fois c'est tellement rien comparé à votre souffrance..
Je vous admire..je vous admire..
Une pensée sincère pour vos anges partis trop tôt

Re: mamanges et fc c'est différent!on ne peut pas comparer!

MessagePosté: 19 Jan 2014, 12:04
par Maman-comblée
Bonjour a toutes

Je vais vous racontez un peu mon histoire.
J'ai appris que j'étais enceinte en aout 2013, ce bébé n'était pas prévu car je suis tombé enceinte sous pilule.
Au début on peut dire que je n'étais pas vraiment aussi contente que j'aurai du l'etre mais a partir du moment ou on l'a vu a l'echo je l'aimais deja mon bb.
Nous avons apprit par la suite que c'était une petite fille.
Une petite soeur pour ma fille de bientot 2 ans et demi j'etais toute contente.

Ma grossesse ce passait parfaitement bien. Dernière echo a 25 sa+4 tout allait très bien.
2 jours après je ne sentais pas ma fille bouger mais je ne me suis pas inquieter plus que ça car mon gygy m'avait dit que parfois ça pouvait arriver ça dépendait comme elle etait tourner.
Puis le lendemain toujours rien malgré que je la stimule.
Je décide d'aller a la maternité et la le cauchemars commence on nous apprends que le coeur de notre petite Lola s'est arreter.
Je suis effondré, je n'arrive pas a y croire ;(
Il me prenne en charge pour faire des prises de sang, prélèvement vaginal, analyse d'urine pour savoir d'ou ça pourrait venir.
Ils me donne un cachet pour preparer mon col.

Je rentre a la maternité 2 jours après pour qu'il me déclenche.
Depuis je ne cesse de pleurer, je ne mange pas , je vomit.
Les contractions sont présente depuis la veille.

Le lendemain ils viennent me chercher a 8h pour aller en salle d'accouchement.
Perf, péridural qui marche que du coté gauche.
En 1h mon col s'est ouvert de 2 doigts a 10 ça a été très vite.
Notre petite Lola est née sans vie a 11h02. J'etais de 26 sa+3

Les sages femme me l'ont mise sur moi, elle etait belle. Elle a le nez de sa grande soeur.
Puis elles ont emmener mon bb pour lui mettre le pyjama que nous lui avions acheter avec son doudou.
Je l'ai garder dans mes bras pendant 4h ça a été vraiment dur de la laisser partir ;(

Maintenant nous ne pouvons la voir qu'a la morgue;(
C'est horrible de voir mon bb comme ça
L'enterrement est demain , ce sera la dernière fois ou je pourrai l'a voir, j'appréhende . Elle me manque tellement

La douleur est insuportable.

Pour celle qui ont vécu la meme chose combien de temps vous a t'il fallu pour reprendre une vie normal?

Je ne dors plus, je ne mange plus .
J'aimerai tellement que ce soit un cauchemars pour pouvoir me reveiller et me dire que ma Lola est encore dans mon ventre ;(

Désolé du roman

Re: mamanges et fc c'est différent!on ne peut pas comparer!

MessagePosté: 26 Jan 2014, 15:43
par lucifaith71
et je crois qu'il y a encore pire !! c'est quand on se prend pour une mamange à la suite d'une fausse couche d'un oeuf clair !! si si !!! ça existe !


bref !

maman comblée, je suis bien triste pour toi, et je me retrouve un peu dans tes écrits !
quand on vient de perdre son bébé, on cherche à savoir combien de temps la douleur va durer... malheureusement elle reste à vie, mais elle s'aténue. il faut apprendre à vivre avec.
pour le moment, il faut que tu fasses ton deuil... tu le sauras quand tu seras prête à voir de nouveau dans le futur....
il y a deux ans tout pile (son anniversaire était hier) ma fille est née et décédée. j'ai du faire une IMG à 37 sa, car son coeur était très malade et personne n'avait rien vu pendant ma grossesse !
ils ont arrêté son coeur le 24 janvier, et m'ont laissé comme ça, à attendre que dame nature se décide à me donner des contractions ! et bien dame nature n'a rien fait, j'ai été déclenchée le lendemain. j'ai accouché d'une jolie pepette de 2 kg5... s'en ai suivi de tout ce que tu as ensuite connu ces derniers jours, la prendre dans nos bras, des longues heures avec elle, et puis ensuite les adieux... ensuite sortir de cette maternité, les bras vides ! la cérémonie, le cercueil, l'enterrement ! nous avons choisit de l'incinérer nous, et son urne repose dans un colombarium.
le jour où j'ai su que j'étais "guerris" de tout ça, c'est le jour où j'ai commencé à sourire en pensant à elle, et pas me mettre à pleurer.
c'est là que j'ai su que j'avais fait un grand pas, donc il n'y a pas de durée de temps.... et puis c'est aussi quand on a commencé à reparler de faire un autre bébé. nous avons quand même attendu les resultats de son autopsie, à la suite de ça, nous avons du faire des tests de génétiques. nous avons eu nos résultats au mois de septembre 2012, soit 8 mois après sa perte. sachant que deux mois avant, j'avais fait une fausse couche, et j'étais presque soulagée parce qu'on ne savait si nos tests étaient bons ou pas. à partir du moment où nous avons eu nos résultats (parfaitement parfait) nous avons été soulagé au plus haut point ! je suis tombée enceinte un mois et demi après...
bon, je vais pas partir dans d'autres détails, mais grossesse catastrophique, tant sur le plan physique que psychologique avec un autre retour aux enfers en nous annonçant que notre nouveau bébé avec des malformations ... encore ... !
bon, aujourd'hui il est là, vers nous, en "bonne" santé. c'est tout ce qui compte

je te souhaite énormément de courage. et surtout, il faut que tu sois entourée, c'est le secret miracle. que tu puisses compter sur ta famille, ton homme... et resté liés et unis comme jamais

courage

Re: mamanges et fc c'est différent!on ne peut pas comparer!

MessagePosté: 23 Fév 2014, 01:00
par mayald
J'avais posté il y a qq mois.
Et maintenant je peux confirmer et affirmer que c'est 2 mondes différents.
Vu que ma dernière grossesse s'est arrêtée. Confirmée à 10 SA que les embryons avait cessé leur croissance à 6SA.
Super dégoûtée que ce s'arrête si tôt et aussi on espérer et projeter qu'on aurait pu en avoir 2 en superbes santé. (On est porteur d'une maladie génétique neuro-musculaire, mon fils est décédé en juillet 2013 à 1,5 mois)
Moi, c'est son décé que j'ai repris en pleine face, mais pas 36 pieds en dessous comme je peux le voir sur certain forum.
Je ne dis pas qu'elles n'ont aucunes douleur, mais tout simplement comparable, même si on comparer le décé de mon BB avec une maman qui aurait perdu son enfant de 5 ans, celle qui a eu un mort-né. Il n'y a pas le même vécu.
Mais, de là dire qu'elles sont mamange car elle ont fait une fc au 1er trimestre.

MAMAN-COMBLÉE : il n'y a pas de délai.
Personne ne se relève de la même manière.
C'est encore tout frai pour toi. Il te faut te laisser le temps de faire ton deuil.
Si tu as besoin, tu peux consulter, même si tu n'en sens pas pour le moment tu peux toujours prendre un rdv, car les délai peuvent être très long.
Seul le temps diminuera ton chagrin.
Mon petit chat a rejoint les anges il y a près de 8 mois, et j'en pleurs encore parfois ça dépend. Je me remémore des moment passer avec lui, de ses mimiques, ...
Si ton chéri ne montre pas bcp d'émotion faut pas t'inkieté, c'est normal.
Comment te sens tu depuis?