Vous êtes ici

La Fertilité

fertilité

La fertilité, c'est tout simplement le terme qui désigne que vous pouvez potentiellement donner la vie. Et lorsque le couple ne parvient pas, au bout d'un certain temps à faire un enfant, le médecin gynécologue fait le plus souvent réaliser ce qu'on appelle un bilan de fertilité. Et puis, sur le net ou ailleurs, il regorge d'informations et de conseils pour booster sa fertilité. Moralité, c'est un mot tendance et porteur !

La fertilité : petite définition

La fertilité désigne pour un couple la capacité à se reproduire et donc à faire un enfant naturellement. Il existe donc plusieurs indicateurs de fertilité, tant chez la femme que chez l'homme. Chez la femme, c'est le cycle menstruel qui fait office de premier indicateur. L'ovulation indique le pic de fertilité. La femme est donc fertile pendant les derniers jours de la phase folliculaire de son cycle menstruel.
On considère que la fertilité féminine s'échelonne sur 4 jours, soit deux jours avant l'ovulation et deux jours après, sachant que l'ovule ne vit que 24 heures tandis que les spermatozoïdes vivent 4 jours dans les organes reproducteurs de la femme après un rapport sexuel. Autre indicateur : la fertilité débute au moment où la jeune fille a ses règles et s'achève à la ménopause, soit vers 50 ans. On considère également que la fertilité diminue avec l'âge de la femme.

Vers 40 ans en effet, le taux de chance de concevoir naturellement un enfant est de l'ordre de 6% par cycle. Quant à la fertilité masculine, elle se mesure, elle, à la quantité de produire des spermatozoïdes de bonne qualité, c'est-à-dire capables de féconder un ovule. Contrairement à madame, monsieur est fertile tout au long de sa vie même si après 50 ans en général, la qualité des spermatozoïdes est moindre.

La fertilité : comment la booster ?

La fertilité, masculine ou féminine, peut en effet s'entretenir, voire être boostée naturellement.
C'est d'ailleurs la question que se posent beaucoup de couples en mal d'enfant ou tout simplement qui commencent à se lancer dans un projet bébé.
Comme on a mis en évidence dernièrement que l'environnement jouait beaucoup sur la fertilité, l'idée est donc de mener une vie saine. En clair, les deux partenaires doivent surveiller leur alimentation (pas trop de gras, ni trop d'alcool par exemple) et éviter les risques de surpoids.

Faire du sport, arrêter ou limiter la consommation de tabac sont aussi des conseils de vie à avoir en tête pour booster sa fertilité. Au quotidien, faire l'amour régulièrement et veiller à avoir une bonne qualité de sommeil est nécessaire. Pour les messieurs, attention à travailler avec l'ordinateur sur les genoux, cela nuirait à la qualité des spermatozoïdes, les testicules n'aimant pas trop la chaleur.

La fertilité : comment la mesurer ?

Pour savoir si on est fertile ou pas, ou s'il s'agit du bon moment pour avoir un rapport, il existe en effet plusieurs outils. La courbe de température et l'examen de sa glaire cervicale sont des indicateurs pour détecter son ovulation. De même, vous pouvez acheter en pharmacie des tests d'ovulation qui fournissent des résultats plus ou moins probants. Pour diagnostiquer l'état de sa fertilité, monsieur devra pratiquer un spermogramme, sachant qu'il existe aussi des tests de fertilité à faire chez soi, et qu'on peut acheter dans le commerce.