Vous êtes ici

Comment se déroule l'amniocentèse

Comment se déroule une amniocentèse

Comment se déroule l'amniocentèse, c'est sans nul doute la question que beaucoup de futures mamans se posent lorsqu'elles sont confrontées à l'examen. Un entretien en amont, une opération largement éprouvée et un suivi post-opératoire, voila comment se déroule l'amniocentèse.

Comment se déroule en détails

échographie pour réaliser une amniocentèseVous avez envie de savoir comment se déroule l'amniocentèse, normal, car cet examen même s'il est largement éprouvé en France, suscite encore de nombreuses interrogations chez les futures mamans concernées.
Rappel : sont concernées les femmes de plus 38 ans, celles dont l'examen de la clarté nucale et le dosage des marqueurs sériques effectués après la première échographie présentent des doutes quant à une malformation possible du foetus.

Entretien avec un médecin qui explique comment se déroule une amniocentèse

D'abord, tout commence par un entretien préalable avec le médecin lequel va vous expliquer justement et en détails comment se déroule l'amniocentèse. L'entretien va aussi servir à mesurer les risques liés à l'intervention. Vous allez également devoir signer une décharge assurant au médecin que vous avez bien compris de quoi il retournait.

L'amniocentèse, un examen qui se fait sous échographie

Si vous vous posez la question de savoir comment se déroule l'amniocentèse, sachez que vous serez allongée sur une table et que la totalité de l'amniocentèse se fait sous échographie. Le médecin va introduire une aiguille (dont le diamètre n'excède pas 0,5 millimètre) dans le liquide amniotique afin d'en prélever une petite quantité.

A quoi sert une amniocentèse?

Objectif : analyser ensuite les cellules foetales et vérifier qu'elles ne présentent aucune anomalie (trisomie 21, mucoviscidose, myopathie...). A la question de comment se déroule l'amniocentèse, beaucoup de femmes s'interrogent aussi sur la douleur de l'examen.

L'amniocentèse: un examen douloureux?

prélèvement du liquide amniotique - amniocentèseRassurez-vous, l'amniocentèse ne fait pas mal, elle correspond à peu de choses près à une simple prise de sang. Autre question : vais-je être anesthésiée ou pas ? Tout dépend du médecin qui pratique l'amniocentèse. Certains pratiquent une anesthésie locale quand d'autres s'abstiennent insistant sur le fait que la piqûre d'anesthésie pourrait être plus douloureuse que la piqûre de l'examen.

Combien coûte une amniocentèse?

Si la question du comment se déroule une amniocentèse intéresse les futures, son coût pose également question. Sachez qu'une amniocentèse coûte 68,58 euros environ et est prises en charge à 100% par la sécurité sociale si prescription médicale il y a.

Où se déroule l'amniocentèse?

Maintenant, vous savez tout ou presque sur comment se déroule l'amniocentèse ! Mais au fait, où se déroule l'examen ? C'est simple, l'amniocentèse se fait en général à l'hôpital mais elle peut aussi se faire en cabinet. Le gynécologue ou l'échographiste, tout dépend du lieu, pratiquent l'amniocentèse.

Comment se déroule l'amniocentèse si j'ai un rhésus négatif ?

Si vous avez un rhésus négatif, au moment de la ponction de l'amniocentèse, vous subirez en plus une autre piqûre d'anti rhésus (ou anti D). Objectif : éviter toute incompatibilité sanguine avec le bébé.

Et après l'examen ?

L'amniocentèse dure donc très peu de temps, moins de cinq minutes. Une fois réalisé la piqûre, la patiente revient chez elle pour se reposer au moins 24 heures. L'idée étant d'éviter toute infection. Le prélèvement du liquide amniotique est envoyé dans un laboratoire. Les résultats peuvent être obtenus en 48 heures mais ils ne seront pas complets dans ce cas là. En règle générale, il faut attendre trois semaines pour avoir la totalité des résultats de l'amniocentèse.

Voilà pour les principales étapes du déroulé d'une amniocentèse. Quant aux risques de l'amniocentèse, sachez qu'ils sont minimes car aujourd'hui, l'examen est largement éprouvé. Si vous avez des craintes, n'hésitez pas à en parler à votre gynécologue, voire votre sage-femme.

 

Par enceinte.com

Mis à jour le 15 Septembre 2015