Vous êtes ici

Cholestase gravidique : symptômes et traitements

cholestase gravidique quels sont les symptomes et traitements

La cholestase gravidique est une maladie du foie qui touche uniquement les femmes enceintes le plus souvent au cours du 3ème trimestre de grossesse et qui peut être dangereuse pour le fœtus. 

Qu’est ce que la cholestase gravidique?

La cholestase gravidique est une affection du foie pendant la grossesse qui se caractérise par des démangeaisons sur tous le corps. Les démangeaisons sont provoquées par l’élévation des acides biliaires dans le sang à jeun.

Quels sont les symptômes de la cholestase gravidique?

la cholestase gravidique démangeaisonsElle se manifeste par un prurit, une sensation de démangeaisons, une envie incontrôlable de se gratter. On parle de gravidique car elle concerne la femme enceinte. 
Votre corps vous gratte, vous avez une envie permanente de vous gratter vous empêchant même de dormir. 
Problème d'insomnie
Une grosse fatigue
Des symptômes hépatique: Ictère (jaunisse)
Une stéatorrhée: une diarrhée avec des selles grasses et glaireuses responsable du déficit en vitamine K

Cette infection qui reste rare est confirmée par un bilan hépatique qui permet de connaitre la concentration en acides biliaires.

Quels sont les risques de la cholestase gravidique pour la maman et le bébé?

Elle présente plus de risque pour le bébé que pour la maman.

Les risques pour la maman:

La future maman souffre de démangeaisons et de fatigue
Les risques pour le bébé:
Les effets sont plus néfastes pour le bébé. Cette maladie peut entrainer une mort fœtale in utero, un risque de prématurité, une détresse respiratoire du bébé, chez les patientes ayant une concentration d’acides biliaires à jeun supérieure à 40 mmol/L . Généralement la cholestase gravidique entraine un accouchement déclenché entre la 37ème et 38ème semaine d’aménorrhée pour limiter les risques de complications plus présent en fin de grossesse .

Y a t-il un traitement pour la cholestase gravidique?

Le traitement se traduit par la prescription d’acide ursodésoxycholique qui permet de calmer les démangeaisons, de baisser la concentration d’acides biliaires dans le sang de cordon, et dans le liquide amniotique.Le traitement diminue le risque de prématurité. 

Bilan sanguin à réaliser si il y a une suspicion de cholestase gravidique

Si vous avez de grosses démangeaisons qui deviennent insuportable, votre médecin doit vous prescrire une prise de sang, un bilan hépatique complet

Transaminases, GGT Bilirubinémie totale
Acides biliaires à jeun
Taux de prothrombine, facteur V TCA 
Uricémie, créatininémie
Glycémie a jeun
NFS, plaquettes, recherche de schizocytes Haptoglobine, et LDH 

Source:
Cholestase gravidique : le point en 2011 - hepatoweb
Revue N°91  - décembre 2012 - Cholestase gravidique - J-Faidherbe - syngof.fr 

Par enceinte.com

Mis à jour le 30 Avril 2017