L’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail
recommande aux femmes en âge de procréer, enceintes ou allaitantes ainsi que les enfants
de moins de 3 ans,les fillettes et les adolescentes de limiter leur consommation de poissons d’eau
douce fortement bio-accumulateurs à une fois tous les deux mois et à 2 fois par mois pour le reste
de la population.

Une étude a dévoilé que le PCB (polychlorobiphényles) toxique pour l’homme et interdit depuis 1987
été présent dans certains poissons de rivière comme la carpe le barbeau, l’anguille, le brème et le silure.
Ces poissons ont une forte capacité à accumuler le PCB.
les conséquences sur la santé: des effets sur le développement mental et moteur chez le jeune enfant
exposé pendant la grossesse ou l’allaitement.
source: www.anses.fr