Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE)
concent à la création de banques familiales et solidaires
afin de conserver le sang de cordon pour soigner
des patients atteints de maladies graves
comme les leucémies, lymphomes.
Aujourd’hui la France manque de sang de cordon,
le conseil est donc favorable à des banques familiales
et solidaires pour soigner des maladies sanguines hériditaires. Les dons permettraient de soigner des frères
et sœurs.Les dons qui ne seraient pas utilisés par la famille rejoindraient le don solidaire et anonyme, pour autrui.source:lefigaro