Un équipement révolutionnaire, l’embryoscope vient de rejoindre
le CHU de Nantes jusqu’à cet été.
Cet appareil pourrait augmenter les chances de grossesse à l’issue d’une FIV.
L’embryoscope est munie d’un microscope ce qui permet de limiter les contacts avec l’embryon.
« Moins on va déranger l’embryon, mieux il va se porter », informe Thomas Fréour, biologiste
dans le service de médecine de la reproduction.
Une étude collaborative internationale va être mise en place pour comparer les résultats
entre les différents hôpitaux européens équipés de l’embryoscope.
Le CHU de Nantes doit trouver 100 000 € avant l’été
pour acquérir définitivement l’embryoscope.
source:20minutes

La fécondation in vitro FIV