Ce matin près de la moitié des 400 crèches municipales parisiennes sont fermées.
les directeurs de ces crèches sont en grève pour dénoncer l’augmentation
des tâches  administratives, qui limitent leur présence sur le terrain,
accueillir les parents, manager les équipes.
Ils réclament aussi des primes supplémentaires et l’embauche de secrétaires.
source:leparisien