bebe abandonAprès cinq ans, la cour d’appel de Paris vient de confirmer pour « faute grave » le licenciement de la salariée voilée de la crèche privée baby loup dans les Yvelines rapporte le parisien
Fatima Afif  avait été licenciée pour avoir refusé de retirer son voile sur son lieu de travail à son retour de congé maternité alors que le règlement de la crèche interdisait tous signes religieux.
L’employée avait réclamé 80000 euros de dommages et intérêts et saisi la halde pour discrimination.
La crèche baby loup ouverte 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 fermera ses portes le 31 décembre 2013.