Vous êtes ici

Maux de la grossesse

les maux de la grossesse

Les maux de la grossesse sont le lot commun des femmes enceintes. Néanmoins, ils varient d'une femme à l'autre. Par ailleurs, il existe plusieurs méthodes pour pallier à ces petits maux de grossesse. En revanche, les maux de la grossesse peuvent aussi parfois rimer avec complications plus ou moins dangereuses pour la suite de la grossesse.

Les maux de la grossesse qui empoisonnent le quotidien

Les maux de la grossesse que subissent la plupart des femmes enceintes font leur apparition au cours des 3 premiers mois avant de disparaître pour réapparaître en fin de grossesse. Ils sont plus ou moins faciles à supporter et gênent le quotidien.
grossesse extra uterine maux de la grossesseParmi ces maux de la grossesse les plus fréquents, on note les fameuses nausées de la femme enceinte.
Certaines femmes enceintes se plaignent également de problèmes digestifs : remontées gastriques et brûlures d'estomac peuvent être une plaie pour beaucoup de futures mamans.
La constipation est également un phénomène qui affecte la plupart des femmes enceintes, de même que la survenue d'hémorroïdes.
Enfin, les douleurs lombaires, de même que les contractions, notamment en fin de grossesse, sont un des autres maux de grossesse fréquemment observé.

 

Heureusement, beaucoup de ces maux de grossesse peuvent être limités par des moyens naturels.
La prise de médicaments naturels, à base de plantes ou le recours à des médecines douces comme l'ostéopathie, l'acupuncture ou l'homéopathie sont une réponse à ces différents désagréments de la femme enceinte.

Quand les maux de la grossesse sont plus graves

Les maux de la grossesse ne sont, fort heureusement, que des petits désagréments du quotidien dans la plupart du temps. Mais il arrive aussi parfois qu'ils se transforment en réelles complications pouvant nuire au bon déroulé de la grossesse. Dès lors, il faut en avertir le médecin au plus tôt.

les contractions maux de la grossesseAu cours de la grossesse, par exemple, la femme enceinte a régulièrement des examens de santé et consultations prénatales obligatoires. Ils s'accompagnent de prises de sang, visant justement à s'assurer que la femme enceinte n'a pas contracté une quelconque maladie qui pouvait être dangereuse pour la santé du bébé.
La rubéole, la toxoplasmose, la trisomie 21, une MST, la listériose mais aussi l'hypertension ou le diabète font partie des maladies qu'il convient de diagnostiquer le plus en amont possible. Ces maladies sont notamment responsables de malformations ou de souffrance foetale.
Elles peuvent aussi engendrer des accouchements précoces voire des risques de pré-éclampsie ou d'éclampsie. Parmi les autres maux de la grossesse qu'il s'agit de prendre en compte : la grossesse extra-utérine ou le placenta praevia.


Des maux de grossesse et après

Lorsque les maux de grossesse sont sans danger pour la vie du foetus, on en vient à bout grâce à des médecines naturelles. Ils passent aussi d'eux-mêmes mais il faut prendre son mal en patience. Lorsqu'ils sont plus dangereux, ils font l'objet d'une surveillance plus attentive et d'un traitement davantage médicalisé Parfois aussi, notamment dans le cadre d'une grossesse extra-utérine, ils peuvent conduire à un avortement thérapeutique.