Vous êtes ici

La souffrance foetale

On parle de souffrance fœtale lorsque le bébé connait un problème d'oxygénation.
Elle peut se produire pendant la grossesse, auquel cas on parle de souffrance fœtale chronique, ou lors de l'accouchement, on parle alors de souffrance fœtale aigüe.

Qu'est-ce que la souffrance foetale chronique et quelles en sont les conséquences?

Quand il y a une diminution de l'oxygénation du bébé pendant la grossesse, le rythme cardiaque se ralentit. Pour mesurer la gravité de l'hypoxie (insuffisance d'oxygène), le médecin a recours au monitoring qui va enregistrer le rythme cardiaque, et ainsi permettre d'identifier d'éventuels troubles. L'échographie peut aussi déceler une souffrance foetale chronique en mesurant le bébé, car elle entraîne souvent un retard de croissance.

Si une souffrance foetale chronique est constatée, et que sa gravité est importante, la grossesse peut être interrompue au risque de donner naissance à un bébé prématuré.

Qu'est-ce que la souffrance foetale aigüe et quelles en sont les conséquences?

Lors de l'accouchement, des capteurs enregistrant le rythme cardiaque du bébé, et reliés au monitoring, sont posés sur le ventre de la maman. Lorsqu'une anomalie du rythme est constatée, et qu'elle persiste ou s'aggrave, le médecin peut devoir accélérer l'accouchement par des moyens médicamenteux ou en utilisant des instruments, ou pratiquer une césarienne.

Pour surveiller la bonne oxygénation du bébé, on peut aussi placer des capteurs sur son crâne quand il sera assez engagé, ou bien analyser son sang en en prélévant une petite goutte.

 

nike air max 1 basketball

Par enceinte.com

Mis à jour le 21 Octobre 2013