Vous êtes ici

Grossesse et diabète

La grossesse des femmes diabétiques doit être suivie de très près à cause des complications provoquées par le taux de sucre trop élevé dans le sang. Seule une vigilence accrue et un traitement adapté peuvent assurer le bon déroulement de la grossesse.

Quels sont les risques liés au diabète?

Le diabète non traité pendant la grossesse peut tout d'abord entraîner de graves malformations cardiaques, nerveuses, pulmonaires ou encore osseuses. Le bébé de la maman diabétique a souvent un poids élevé (aux alentours de 5 kg) rendant parfois la césarienne nécessaire, et il peut présenter une hypoglycémie à la naissance. Le liquide amniotique, trop abondant, peut aussi compliquer sérieusement l'accouchement.

Du côté de la maman, celle-ci peut développer une toxémie gravidique (pré-éclampsie) pouvant conduire à la crise d'éclampsie parfois fatale au bébé et à sa maman, et les risques d'accoucher prématurément sont plus élevés.

Comment traiter le diabète de la future maman?

Qu'elle soit de type 1 (insulinodépendant, c'est à dire que l'organisme ne produit pas ou peu d'insuline) ou de type 2 (résistance de l'organisme à l'insuline), la future maman diabétique devra procéder à des injections d'insuline afin de rééquilibrer le taux de sucre dans son sang, tout en suivant un régime alimentaire spécifique. Si elle est diabétique de type 2, elle devra troquer ses anti-diabétiques oraux (sous forme de médicament) contre l'injection d'insuline qui constitue déjà le traitement des diabétiques de type 1.

Cette prise en charge de la future maman diabétique doit débuter bien avant sa grossesse car il faut qu'elle prépare son corps et que sa glycémie se stabilise avant la conception, à cause des risques de malformations : la grossesse doit donc être programmée. Même si la future maman suit déjà un traitement, elle doit l'adapter à l'aide de son médecin car la grossesse modifie la glycémie.

Par enceinte.com

Mis à jour le 21 Octobre 2013