Vous êtes ici

Les differentes crèches

differentes creches

Vous voulez faire garder votre bébé dans une crèche? Entre les différents types qui existent, le choix n'est pas facile car chacune a ses avantages et ses inconvénients.

Les crèches collectives

Les crèches collectives accueillent les enfants de 2 mois et demi à 3 ans.Elle est gérée par la directrice, qui a un diplôme de puéricultrice, et toute une équipe spécialisée y travaille : auxiliaires de puériculture, éducatrices de jeunes enfants... et chaque crèche est rattachée à un pédiatre qui vient faire des visites.
Ce type de crèche dépend de la municipalité, vous devez donc résider sur le lieu dont dépend la crèche. Chacune a son règlement intérieur propre, vous devez donc vous renseigner pour savoir, par exemple, si vous devez fournir le lait et les couches. Elles sont ouvertes toute la semaine et toute la journée, et chacune a ses horaires propres.

L'avantage de ces crèches est qu'elle socialisent votre enfant, en lui faisant connaître la vie de groupe. Il y a aussi de nombreuses activités destinées à l'éveil de votre bébé. Les inconvénients sont les risques de contagion, c'est pourquoi beaucoup de parents sont embarrassés, car si votre bébé est malade, il risque d'y être refusé. L'autre inconvénient est la rigidité des horaires : si la crèche ferme à 19h30 et que vous arrivez systématiquement à 19h45, vous allez vous faire des ennemis!

Les crèches parentales

Elles sont gérées par une association de parents. Votre enfant est acueilli dans des locaux spécifiques par des parents, qui sont assistés par des professionnels comme par exemple les auxiliaires de puériculture. Chaque parent d'enfant inscrit doit participer au minimum une demi-journée voir une journée par semaine : c'est un système qui semble convenir parfaitement aux parents qui travaillent à temps partiel. La plupart du temps, vous devez fournir tout le matériel nécessaire comme le lait et les couches.

Les crèches familiales

Cette fois-ci votre bébé est gardé par une assistante maternelle agréée par la PMI ( Protection Maternelle et Infantile ), à son domicile. Elle est encadrée par une directrice de crèche, qui est aussi puéricultrice : elle vient de temps en temps au domicile vérifier que tout se passe bien.
L'assistante maternelle se rend une ou deux fois par semaine à la crèche collective dont elle dépend, pour que les enfants aient des activités en collectivité.

L'avantage de ce mode de garde est la personnalisation des soins, puisqu'une assistante maternelle ne peut accueillir plus de trois enfants, y compris les siens. En plus, les horaires peuvent être fixés en s'accordant, et si votre bébé est malade, il ne sera pas systématiquement rejeté comme dans les crèches collectives.

Les crèches d'entreprises

Peu répandues, elles commencent néammoins à se développer dans les grandes entreprises. Elle offrent les mêmes prestations que les crèches collectives, sauf que les personnes qui la gardent sont eux aussi employés de l'entreprise.

Elle se situent dans l'enceinte même de l'entreprise ou aux alentours. Le grand avantage est la sérénité dont font preuve les mamans qui ont recours à ce système : pas de trajet domicile-crèche, crèche-travail, et rien que de savoir que son petit bout est à quelques minutes est d'un grand réconfort !

Par enceinte.com