Vous êtes ici

Rester au lit pendant sa grossesse

grossesse alitee

Rester au lit pendant sa grossesse est bien évidemment ce qu'on ne peut espérer lorsqu'on tombe enceinte. Pourtant, il arrive qu'au cours de la grossesse surviennent des complications obligeant à rester au lit. Bref, rester au lit pendant la grossesse n'est pas drôle même si cette décision est souvent le remède pour arriver à terme en toute sérénité.

Rester au lit pendant sa grossesse : une nécessité

Rester au lit pendant la grossesse n'est pas vraiment le choix de la future maman. C'est souvent le fruit d'une décision médicale.
La grossesse compliquée avec des risques à la fois pour la mère et l'enfant impose donc de rester au lit pendant neuf mois.
Dans ces différents cas de figure, le médecin impose de rester au lit pendant la grossesse pour éviter un accouchement prématuré voire une fausse couche.

Selon l'importance du problème rencontré, la femme enceinte peut passer sa grossesse allongée chez elle ou à l'hôpital.

Plusieurs causes nécessitent de rester au lit pendant sa grossesse :

Des contractions ou fausses contractions précoces entrainant une hyperactivité du col de l'utérus, un placenta praevia pouvant engendrer une hémorragie, un retard de croissance intra-utérin (vous devrez rester allongée sur le côté gauche pour ne pas appuyer sur la veine cave et faciliter une meilleure liaison entre le placenta et bébé, qui rattrapera alors son retard de croissance), une hypertension artérielle pouvant entraîner un risque de toxémie gravidique ou de pré-éclampsie, la présence d'un cerclage du col de l'utérus (fermeture du col avec un fil de nylon).

Autant de raisons médicales qui incitent le médecin à ordonner de rester au lit pendant la grossesse. Objectif : viser le terme et favoriser le bien-être de l'enfant, son bon développement jusqu'au jour J.

Rester au lit pendant sa grossesse et bien le vivre

Rester au lit pendant la grossesse n'est pas la meilleure nouvelle qu'on puisse apprendre lorsqu'on est enceinte. Du coup, si vous devez vivre votre grossesse alitée, quelques conseils s'imposent.
D'abord, il faut privilégier la position confort et donc préserver vos lombaires. Le mieux est d'acheter un coussin d'allaitement à mettre sous votre ventre.

Autre conseil à privilégier si vous devez rester au lit pendant la grossesse : organisez-vous. Vous devez rester au lit le plus possible.

Inutile de penser à faire des courses, à préparer à manger ou à faire le ménage, et ce, pendant neuf mois. Du coup, faites-vous aider par l'entourage ou des services annexes pour que vous n'ayez aucun stress par rapport à l'intendance !

Rester au lit pendant sa grossesse doit aussi rimer avec plaisir. Comment ?

En faisant des écrans vos meilleurs alliés anti déprime : la tablette pour surfer sur des sites décos ou de mamans ayant vécu la même expérience ; le téléphone pour appeler les copines ou prendre des nouvelles de la famille ; la télé qui permet de rattraper son retard question séries et films ! Rester au lit pendant la grossesse peut aussi être l'occasion d'expérimenter une nouvelle activité : apprentissage d'une langue étrangère, création de bijoux, dessin, musique, tricot...

Rester au lit pendant sa grossesse et rester active, c'est possible !

Oui, ce n'est pas parce que vous êtes allongée toute la journée que vous ne pouvez vous rendre utile. Par le biais du téléphone, vous gardez le contact. Donc vous pouvez rendre des services à qui a un rendez-vous coiffeur à caler, à qui cherche un vol pas cher pour aller à Londres...

Même allongée, vous pouvez rendre service aux copines et garder leurs bambins. Autant de petits coups de main pour lesquels on ne manquera pas de vous remercier. Bref, rester au lit pendant la grossesse n'est certes pas très fun mais peut se révéler positif à condition de relativiser et de savoir s'appuyer sur son entourage.

Par enceinte.com

Mis à jour le 10 Décembre 2016