Vous êtes ici

L'échographie 3D

échographie 3D

L'échographie 3D pendant la grossesse est de plus en plus pratiquée. Si pour les parents, c'est l'occasion de connaître leur bébé sur le bout des doigts avant la naissance, pour le corps médical, ce n'est pas toujours vu comme une bonne chose.

L'échographie 3D pendant la grossesse : un examen obligatoire ?

L'échographie 3D pendant la grossesse n'est pas obligatoire. La femme enceinte fait certes l'objet de 3 échographies obligatoires pendant la grossesse : la première dite de datation, la deuxième dite morphologique et la dernière échographie dite de contrôle avant l'accouchement. En revanche, la 3D n'est qu'un nouveau support proposé aux femmes enceintes, une alternative à l'échographie 2 en noir et blanc.

Echographie 3D ou 2D pendant la grossesse : quelle est la différence ?

L'échographie 3D pendant la grossesse ajoute une dimension qui est la profondeur pour observer l'anatomie de bébé. En revanche, contrairement à l'échographie 2D, l'échographie 3D pendant la grossesse ne permet pas de juger de l'anatomie interne et des organes de bébé.

Le plus pour les parents

Pouvoir voir leur bébé en réel. L'image avec une échographie 3D est bien sûr plus précise, plus nette. Du coup, elle permet aux parents de tisser un lien plus fort avec le bébé. Si l'échographie 2D est purement médicale, l'échographie 3D pendant la grossesse est clairement plus affective et émotionnelle.

Echographie 3D pendant la grossesse : comment ça se passe ?

échographie 3DL'échographie 3D pendant la grossesse se passe de la même façon qu'une échographie en 2D. La maman se voit appliquer un gel sur le vente et le médecin passe ensuite sa sonde sur le ventre. La technique repose aussi sur les ultrasons. Les parents voient le bébé d'extérieur.
En général, ils peuvent obtenir quelques clichés et surtout un DVD de la séance. En pratique, l'idée est de choisir la bonne date pour effectuer une échographie 3D pendant la grossesse, de façon à ce que le bébé soit ni trop petit ni trop gros pour qu'on le voie au mieux.
L'échographie 3D pendant la grossesse peut se faire entre la 15ème semaine de grossesse et la 35ème semaine de grossesse.

Echographie 3D pendant la grossesse : des risques pour le foetus ?

Si la plupart des échographistes s'équipent pour proposer la possibilité d'une échographie 3D pendant la grossesse, ce n'est pas pour autant qu'ils la proposent systématiquement. La technique du 3D invite le bébé à se mouvoir et selon ses gestes, certains parents ressortent angoissés. L'image peut aussi effrayer les parents.
Certains médecins préconisent l'échographie 3D pendant la grossesse en complément d'une échographie 2D, plus médicale

Souvent l'échographie 3D pendant la grossesse est jugée marketing. La grossesse devient un film à sensations, ce qui n'est pas forcément du goût du corps médical. Qui plus est, l'échographie 3D pendant la grossesse vous coûtera entre 100 et 200 euros non remboursés par la sécurité sociale !
Quant à la technique du 3D, elle est jugée un peu risquée pour le bébé car plus dense et ciblant davantage le visage de l'enfant. Ne maîtrisant pas les risques des ultrasons sur le foetus, les médecins préconisent une faible exposition. Mieux vaut donc en rester aux échographies 2D et oublier l'échographie 3D pendant la grossesse. Le plaisir en sera plus grand e jour J !

Par enceinte.com