Vous êtes ici

Comment reconnaître les contractions

reconnaitre les contractions

Les contractions inquiètent beaucoup de futures mamans car elles sont assimilées à l'accouchement et donc à une fausse couche si elles sont ressenties tôt dans la grossesse. Il existe pourtant des contractions tout à fait normales et inoffensives qui se déclenchent tout au long de la grossesse. Alors comment différencier les deux?

Les contractions de Braxton-Hicks ou les "fausses contractions"

Ce sont des contractions généralement indolores et espacées qui sont fréquemment ressenties par les futures mamans. On les qualifie de "fausses" car elles ne sont qu'une manifestation de l'activité de l'utérus qui doit s'adapter à l'évolution du bébé, et elles n'entraînent pas la dilatation du col : elles sont donc sans danger. Les contractions de Braxton-Hicks ne durent généralement pas plus de 30 secondes, et ne se produisent pas plus de quinze fois par jour.
Enfin, sachez que le stress et la fatigue favorisent ces contractions. Donc si vous en ressentez plus que d'habitude, levez le pied et reposez-vous en vous allongeant ou en allant prendre un bain. Une respiration profonde et régulière peut aussi vous aider à les faire passer.

Les contractions qui annoncent le commencement du travail

Les contractions qui indiquent que le travail a débuté sont tout à fait différentes puisqu'elles sont douloureuses et régulières. Leur évolution permet aussi de déterminer si ce sont des contractions dûes au travail, car si c'est le cas, elles se font de plus en plus intenses et fréquentes (toutes les 10, puis 7, puis 5 minutes...) et durent de plus en plus longtemps (30, puis 40, puis 50 secondes...).
Donc si vous ressentez des contractions plus douloureuses et plus régulières que d'habitude, et que vous constatez une évolution en ce sens, plus de doute, le travail a commencé! Attrapez vos affaires et prenez calmement le chemin de la maternité.

Par enceinte.com