Vous êtes ici

Un bébé toute seule

faire un bebe toute seule

Que le papa soit parti ou que ce soit un choix, attendre un bébé seule n'est pas évident. Pour vivre sa grossesse le mieux possible, il est primordial de ne pas s'isoler et d'envisager la venue du bébé de façon positive.

La nécessité de s'entourer

Si le papa de votre bébé vous a quittée, vous ne devez surtout pas vous morfondre dans votre solitude malgré tout le désespoir et la douleur que vous pouvez ressentir. Bien sûr, il vous faudra un peu de temps pour comprendre ce qu'il arrive, mais une fois la phase de "deuil" passée, allez vers les personnes qui pourront vous aider et vous soutenir. 

De même, si vous avez fait appel au don de sperme et que vous vous sentez seule pour mener votre grossesse, n'hésitez pas à vous tourner vers vos proches. Il peut s'agir de la famille, comme la mère, une soeur, un frère, une cousine, une grand-mère...etc, ou d'amis, de voisins, voir de collègues de travail avec qui vous avez sympathisé.

Si vous ne voyez personne autour de vous pouvant vous aider (pas de famille ou différends avec elle, amis restés ou partis loin...) contactez les associations de soutien aux mamans isolées, qui vous écouteront et grâce auxquelles vous pourrez rencontrer d'autres femmes dans votre cas.
Vous trouverez la liste de ces associations sur le site de la fédération syndicale des familles monoparentales à partir du site http://www.la-csf.org

Il est aussi important de vous entourer pour le jour de l'accouchement : il est préférable d'avoir quelqu'un sur qui compter pour partir à la maternité, même à 4h du matin, et pour vous rassurer au moment de l'accouchement. Enfin, lorsque vous rentrerez chez vous, les premières semaines avec Bébé seront moins angoissantes si une soeur, une amie ou une voisine vous rend visite de temps en temps pour vous donner un coup de main.

Positiver

Même en étant entourée, l'idée de mener sa grossesse et de devoir élever un enfant seule peut être source d'angoisses et d'inquiétude. Dans ce cas, chassez les idées tristes en positivant le plus possible : au lieu de penser à votre solitude et à la difficulté d'assumer un bébé seule, projetez-vous dans les mois à venir et imaginez le bonheur que vous apportera ce bébé, à la femme accomplie que vous allez devenir et surtout, soyez fière de vous ! 

Ne vous laissez pas démonter par les critiques de l'entourage "tu n'aurais pas dû faire un enfant avec cet homme", "quelle idée d'avoir un bébé toute seule", "tu n'aurais pas dû le garder, tu n'y arriveras jamais"... Gardez confiance en vous et en l'avenir, car des jours bien plus heureux sont à venir!

Les aides financières

Vous trouverez auprès de votre caisse d'allocations familiales la liste des aides auxquelles vous avez droit, et notamment l'allocation de parent isolé (API) dont le montant dépend de vos ressources (si vous n'en avez aucune alle sera alors au maximum). Cette allocation est compatible avec d'autres aides en fonction de votre situation. Une aide pour payer votre logement vous est également proposée dans le cadre de l'API.

Par enceinte.com