Vous êtes ici

Premiers examens de bébé

premiers examens de bebe

A peine né, tout le petit monde présent dans la salle d'accouchement s'affaire autour de votre bébé, afin de pratiquer les examens qui vérifieront que tout va bien. Mais savez-vous lesquels et pourquoi?

Premier examen : le score d'Apgar

C'est un examen d'observation, qui consiste à évaluer la vitalité de votre nouveau-né sur cinq critères : son rythme cardiaque, sa respiration, son tonus musculaire, sa réactivité, et enfin la coloration de sa peau ( rosée ou bleutée). 

Chacun de ces critères est noté de 0 à 2, aboutissant à un score final compris entre 0 et 10. La plupart du temps, quand tout va bien, ce score est compris entre 7 et 10. S'il est inférieur à 7, votre bébé peut avoir besoin de soins plus ou moins importants ( il peut simplement s'agir de désobstruer ses voies respiratoires), et s'il est inférieur à 3, le transfert en unité néonatale s'impose. Cet examen est réalisé plusieurs fois dans les dix premières minutes de la vie de votre bébé, pour apprécier l'évolution.

Le dépistage des malformations

A l'aide de sondes souples, on procède aux tests de perméabilité au niveau de l'oesophage, pour vérifier qu'il est normal, et qu'il fonctionne bien. Cette sonde permet aussi d'aspirer le liquide amniotique qui peut gêner la respiration du bébé. Ensuite, on examine par palpation ses organes internes comme le foie ou l'estomac, pour vérifier que tout est en place et bien normal.

L'examen neurologique dans les 24 heures suivant la naissance 

Le score d'Apgar et la recherche d'éventuelles malformations terminés, votre bébé n'en aura pas pour autant fini avec les examens. Dans la journée qui suit votre accouchement, le pédiatre effectue un autre examen destiné à vérifier le fonctionnement de son système nerveux. 

Il commence par tester les réflexes dits archaïques que sont la succion, la saisie du doigt, et la marche automatique. Puis, il continue par une série de manipulations destinées à contrôler les mouvements de ses membres, pour repérer, par exemple, un éventuel problème au niveau des hanches. Enfin, le pédiatre termine en pointant une lumière vive face à votre nouveau-né, c'est le réflexe d'éblouissement : s'il ferme les yeux, tout va bien! Pour contrôler l'ouïe, on provoque cette fois-ci un bruit assez fort, où la aussi il fermera les yeux.

Le test de Guthrie 

Le troisième jour suivant la naissance, on procède au test de Guthrie, qui consite à prélever quelques gouttes de sang. Cet échantillon permet de dépister cinq maladies :la phénylcétonurie qui se traduit par un déficit sévère d'une enzyme produite par le foie, et qui se traite par un régime alimentaire pour éviter les lésions cérébrales, mais aussi l'hypothyroïdie, à l'origine de retard mental qui peut aussi être prévenue par un traitement précoce. 

L' hyperplasie des surrénales mettant là encore en cause le foie est aussi dépistée, ainsi que la drépanocytose et depuis peu la mucoviscidose.

 

Par enceinte.com

Mis à jour le 26 Décembre 2015