Grossesse








 > Retour Grossesse
Deuxième grossesse
La conception
La fertilité
L'ovulation
Courbe de température
La date d'ovulation
Deuxième grossesse
Fausses couches
La fécondation in vitro
L'IVG
L'hormone HCG
L'histoire de la vie
La stérilité
Suis je enceinte ?
Grossesse tardive
ICSI
L'insémination artificielle
L'IMSI
La glaire cervicale
Ovaires polykystiques
Test d'ovulation
Test de grossesse
test de Huhner
Clomid
Duphaston
Le don d'ovocytes

Combien de temps attendre pour une seconde grossesse

Certains parents préfèrent attendre que leur enfant ait déjà acquis une autonomie relative ou aille à l'école. D'autres, en revanche, souhaitent lui donner un petit frère ou une petite soeur le plus tôt possible. Alors, combien de temps est-il préférable d'attendre avant de se lancer dans une seconde grossesse ?

Prenez votre temps...
Une étude américaine a révélé qu'un écart trop réduit entre deux grossesses
- ici 6 mois entre la naissance du premier enfant et le début d'une nouvelle grossesse
multiplie les risques d'un accouchement prématuré , ainsi que le risque de décès à la naissance.

D'autres problèmes peuvent survenir, ils sont moins inquiétants mais ne doivent être négligés. Par exemple, un retard de croissance intra-utérin, entraînant lui-même un faible poids à la naissance.

En ce qui concerne la maman, une seconde grossesse dans la même année peut s'avérer réellement épuisant, car le corps a besoin de temps pour récupérer et reconstituer, entre autres, ses réserves en fer. Sans compter les kilos qui ne sont pas encore perdus. Ils le seront d'autant plus difficilement si ceux d'une seconde grossesse viennent s'y ajouter.

Si vous avez eu des complications au cours de l'accouchement "une césarienne , par exemple" votre médecin vous conseillera aussi d'attendre.

En général, les risques de complication sont réellement élevés lorsque l'écart entre les deux grossesses est inférieur à 6 mois.

...mais pas trop non plus !

À l'inverse, d'autres études ont mis en évidence qu'un écart de plus de quatre ans entre deux grossesses a également des conséquences. Il augmente le risque de faible poids à la naissance, ainsi que celui d'une fausse couche .

Un écart supérieur à six ans accroît le risque de décès à la naissance. Il élève davantage encore la probabilité d'une fausse couche .

Concernant la mère, plus l'intervalle entre deux grossesses est important, et plus le risque de pré-éclampsie (hypertension artérielle gravidique associée à un excès de protéines) est élevé. En règle générale, les risques de problèmes deviennent très élevés si l'écart est supérieur à 10 ans.

L'écart idéal

Une dernière étude conclut que l'écart idéal entre deux grossesses
(soit entre l'accouchement et le déclenchement d'une nouvelle grossesse) est compris
entre 18 et 23 mois. Les risques de prématurité, de retard de croissance, et de faible poids à la naissance sont ici les plus bas.Les rapports entre les enfants selon l'écart

Que les enfants soient rapprochés ou éloignés, il y a de bons et de mauvais côtés dans les deux cas.

Si vos enfants sont rapprochés, l'aîné qui n'est pas encore tout à fait autonome pourrait ressentir un fort sentiment de jalousie vis à vis de son petit frère ou de sa petite soeur certains ont tellement envie que l'on s'occupe d'eux comme on le fait avec le plus petit, qu'ils vont jusqu'à régresser en retrouvant de mauvaises habitudes (par exemple, faire pipi dans leur culotte).

L'avantage d'avoir des enfants rapprochés est qu'ils partagent les mêmes centres d'intérêts relatifs à leur âge : ils peuvent donc jouer ensemble, regarder les mêmes programmes télévisés, et développer ainsi une grande complicité.

Par contre, des frères et soeurs rapprochés entretiendront plus souvent des rapports de compétition : attention alors à ce qu'ils ne rivalisent pas automatiquement sur tout ce qu'ils font (le plus beau dessin, etc).

En ce qui concerne les enfants plus éloignés, par exemple avec un écart supérieur à 5 ans ils n'auront certes pas ou peu d'activités communes, mais cela ne les empêchera pas de se sentir très proches : alors que le grand développera un rôle protecteur envers le petit, ce qui pour des parents est très touchant à voir, le petit prendra son grand frère ou sa grande soeur comme modèle, et voudra souvent se faire plus grand qu'il n'est, par exemple, en devenant propre plus rapidement.

Discutez-en sur le forum

Tous Les articles
- La fertilité
- L'ovulation
- Courbe de température
- La date d'ovulation
- Deuxième grossesse
- Fausses couches
- La fécondation in vitro
- L'IVG
- L'hormone HCG
- L'histoire de la vie
- La stérilité
- Suis je enceinte ?
- Grossesse tardive
- ICSI
- L'insémination artificielle
- L'IMSI
- La glaire cervicale
- Ovaires polykystiques
- Test d'ovulation
- Test de grossesse
- test de Huhner
- Clomid
- Duphaston
- Le don d'ovocytes
- Date d'accouchement
- Grossesse mois par mois
- Qui va m'accoucher?
- L'anesthesiste
- Quand consulter en urgence
- Le cerclage
- Version par manoeuvres externes
- La béance du col
- Quand partir pour la maternité?
- La grossesse au travail
- La perte des eaux
- Le placenta
- La sage femme
- L'échographie 3D
- Rester au lit pendant sa grossesse
- Comment reconnaître les contractions
- Grossesse gémellaire
- I.M.G
- Voyager enceinte
- Agenda de grossesse
- Votre calendrier de grossesse
- Calendrier chinois
- Le déni de grossesse
- Onzième semaine de grossesse
- Symptomes de l'accouchement
- La péridurale
- la césarienne
- La présentation du bébé
- Accoucher dans l'eau
- Accoucher à domicile
- Positions pour accoucher
- L'épisiotomie
- Role de la sage femme
- Accoucher par le siege
- Perdre les eaux
- La révision utérine
- L'éclampsie
- Accoucher de jumeaux
- Ne plus avoir peur d'accoucher
- Accouchement par voies naturelles
- La naissance
- Premiers examens de bébé
- Les premiers soins
- Prématurité
- La contraception
- Mes journées à la maternité
- Première nuit avec bébé
- Gérer les visites des proches
- La consultation post-natale
- Le syndrome du baby blues
- J'allaite ou pas?
- Reconnaitre son enfant, les droits et devoirs
- Le retour de couches
- Avoir un enfant différent
- Un bébé toute seule
- Don de lait et lactariums
- La fente labio-palatine