Vous êtes ici

L'éclampsie

eclampsie

L'éclampsie est une complication sous forme de crise survenant généralement après la 20ème semaine de grossesse. Elle est bien souvent précédée par la pré-éclampsie qui peut être surveillée et traitée afin de ne pas arriver jusqu'à la crise.

Qu'est-ce que la pré-éclampsie?

La pré-éclampsie, ou toxémie gravidique, est une maladie caractérisée par une hypertension artérielle (supérieure à 14/9) associée à une protéinurie (présence de protéines dans les urines). Une prise de poids ainsi que l'apparition d'oedèmes sont également observés. La pré-éclampsie concerne 5 à 10% des grossesses. Elle peut provoquer chez le foetus une hémorragie cérébrale, une insuffisance rénale, ou encore sa mort.
Les symptômes indiquant une pré-éclampsie se traduisent par des oedèmes, des maux de tête, des bourdonnements d'oreille ainsi que des nausées et des vomissements. Si elle n'est pas traitée, la pré-éclampsie peut engendrer l'éclampsie.

Qu'est-ce que l'éclampsie?

L'éclampsie est une crise entraînant des convulsions. Elle peut survenir dès la 20ème semaine de grossesse, lors du travail, de l'accouchement, et les jours suivant l'accouchement. Elle peut entraîner le décès du bébé ainsi que celui de la mère. Bien souvent, elle peut être évitée grâce à une surveillance de la pré-éclampsie, toutefois cette dernière n'est pas toujours décelée.

Quels sont les traitements pour éviter une éclampsie?

Lorsque le diagnostic de pré-éclampsie est posé, la future maman doit être mise au repos complet. Le médecin lui prescrit des antihypertenseurs afin de faire baisser la tension artérielle, et une surveillance accrue de la grossesse est établie. Si la tension est trop élevée et que la maman présente une pré-éclampsie sévère, l'hospitalisation peut être préconisée.
Si malgré toutes ces précautions une crise d'éclampsie survient, celle-ci est traitée à l'aide de médicaments. Si elle se produit pendant le travail ou l'accouchement, une césarienne peut être envisagée. 

Par enceinte.com