Vous êtes ici

Le développement du goût

le gout

Le goût de votre bébé commence à se développer très tôt, alors même qu'il est encore dans votre ventre ! Une fois né, son éveil continue à travers le lait maternel puis en goûtant les aliments que vous lui proposez, phase qui peut s'avérer délicate si votre enfant a décidé de se cantonner aux goûts qu'il connaît...

Les premières saveurs

Bébé commence a expérimenter ses papilles... avec le liquide amniotique! En effet, le goût de ce dernier change en fonction de l'alimentation de la maman, laissant à Bébé tout le loisir de découvrir une multitude de saveurs. Puis, une fois né, votre bout de chou continue ses découvertes gustatives à travers votre lait qui se parfume lui aussi en fonction des aliments que vous avalez.

Votre bébé profite donc de vos plats préférés pour éveiller son goût! Mais votre bébé a tout de même ses préférences bien à lui, qui sont dictées par des besoins naturels : il affectionne ainsi tout particulièrement le sucré dont il a grand besoin pour avoir de l'énergie, et rejette le goût amer, réflexe qui permet d'éviter l'ingestion d'ingrédients nocifs.

Comment développer le goût de son enfant?

Lorsque Bébé passe aux petits pots ou au solide, c'est le moment pour vous de l'initier aux goûts qu'offrent les différents aliments. Tout d'abord, préférez les petits pots qui proposent une seule saveur (petits pois, carottes... etc) pour ne pas le perdre dans sa découverte, et pour identifier précisément ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas.

Faîtes de même au moment de passer au solide, en évitant de lui donner par exemple un bout de viande avec une sauce dessus. Ensuite, ne lui faîtes pas goûter plusieurs aliments au goût prononcé en même temps : si vous lui donnez un bout de viande ou de fromage, accompagnez le ensuite par un peu de courgettes ou de riz plutôt que du chou.

L'éveil du goût de votre bébé doit se faire progressivement, en ne proposant pas que des aliments nouveaux au même repas mais en les faisant apparaître petit à petit, pour ne pas le perturber. Une fois que les nouvelles saveurs sont bien assimilées par votre bébé, passez aux mélanges qu'il saura maintenant beaucoup mieux apprécier. Petit à petit, l'éventail des goûts que connaît votre enfant s'élargit : l'éveil est réussi!

Que faire en cas de rejet?

Le goût n'est pas le seul à s'éveiller chez votre bébé : l'autonomie et le désir d'indépendance aussi! Il se peut que votre enfant rejette beaucoup d'aliments que vous lui proposez, d'abord par appréhension envers ce qu'il ne connaît pas – ce que beaucoup d'enfants partagent – mais aussi par volonté de s'imposer et de faire comprendre que lui aussi peut faire des choix.


Si votre enfant repousse les aliments que vous lui présentez, ne le forcez surtout pas car cela pourrait le braquer encore plus. Réessayez une autre fois, en choisissant un moment où Bébé est de très bonne humeur, car c'est aussi un facteur important pour qu'il accepte de nouveaux aliments. Il se peut aussi que ce soit la présentation de l'aliment qui ne lui plaise pas, auquel cas vous pouvez le lui représenter sous forme de purée pour qu'il accepte de goûter.

Air Zoom Pegasus 33

Par enceinte.com

Mis à jour le 29 Juillet 2015