Vous êtes ici

Peur de l'accouchement

peur de l'accouchement

La peur de l'accouchement est vécue par beaucoup de femmes, surtout s'il s'agit d'une première naissance. On redoute toutes la douleur mais aussi la rencontre avec bébé. Heureusement, il existe plusieurs façons de dédramatiser cette peur de l'accouchement.

La peur de l'accouchement : le point commun des femmes enceintes ?

La peur de l'accouchement concerne pratiquement toutes les femmes enceintes sauf s'il s'agit d'un deuxième enfant. La peur d'accoucher est donc naturelle. La peur concerne à la fois l'acte même d'accoucher et l'après accouchement. Les raisons d'avoir peur de mettre au monde un bébé sont donc d'ordre physique et psychique. La plupart des femmes enceintes qui ont peur de l'accouchement mettent en évidence la crainte de la douleur, de perdre leur enfant, de ne pas réussir à bien accoucher, de mal vivre leur nouveau statut de maman ou de ne pas aimer le bébé qui naît. La peur de l'accouchement est donc certes normale mais répond à des angoisses irrationnelles.

La peur de l'accouchement : comment y faire face

Une bonne préparation à l'accouchement pour ne plus avoir peur

préparation à l'accouchementLa peur d'accoucher doit être anticipée. Pour la contrer et éviter des angoisses insurmontables le jour J, l'idée est donc d'adopter une préparation à l'accouchement. Grâce à ces séances de préparation, vous parlez de vos angoisses avec la sage femme qui elle se charge de vous expliquer en détails, étape par étape, le jour de l'accouchement. Une fois rassurée, la peur de l'accouchement finit souvent par s'estomper d'elle-même.

 


Vous devez être détendu le jour de l'accouchement: les solutions pour restez zen!

Autre point important : selon une étude menée en Norvège, les femmes enceintes qui accouchent avec en elles la peur de l'accouchement mettent 90 minutes de plus que celles qui viennent accoucher détendues. Une raison de plus de ne pas avoir peur de l'accouchement.
Si celle-ci persiste, pensez aux médecines douces comme le yoga, la sophrologie, l'acupuncture ou encore l'accouchement dans l'eau, réputé être très doux pour la mère comme pour l'enfant.

N'hésitez pas à parler de vos angoisses, vos peurs de l'accouchement avec la sage femme ou votre gynécologue

Face à des craintes précises, sachez poser les bonnes questions au praticien. Les forceps par exemple ne sont pas à redouter car ils ne font pas mal au bébé, ils sont juste un coup de pouce pour aider bébé à sortir la tête. Et si vos contractions sont trop faible, les forceps s'imposent.
L'épisiotomie vous fait peur ? Rassurez-vous, c'est désormais un faible recours dans les maternités où les médecins préfèrent laisser une petite ouverture cicatriser d'elle-même plutôt que d'opérer à une incision. Et si vous avez une épisiotomie, elle n'est gênante que pendant quelques jours le temps de la cicatrisation.

Peur de l'accouchementPeur de la césarienne? La césarienne est liée à une peur d'accoucher. Pourtant, elle est souvent réalisée sous péridurale, donc pas d'inquiétude, vous serez consciente pour accueillir bébé.
Autre conseil pour gérer la peur de l'accouchement : éviter de regarder des vidéos d'accouchement, de vous laisser envahir par les récits de votre entourage et des anciennes générations ! N'hésitez pas à parler de votre peur de l'accouchement à votre médecin, lui seul pourra vous aider à dédramatiser de façon rationnelle. Enfin, dites-vous qu'une fois votre bébé dans les bras, la peur de l'accouchement ne sera plus qu'un mauvais souvenir.

Par enceinte.com

Mis à jour le 29 Novembre 2016