Vous êtes ici

La grossesse précoce

grossesse précoce - adolescence et grossesse

La grossesse précoce est un phénomène dont on commence à parler en France mais qui reste un sujet tabou. On parle de grossesse précoce lorsque la jeune fille a un âge compris entre 14 et 19 ans.

La grossesse précoce : faits et chiffres

La grossesse précoce dans le monde concerne près de 16 millions de jeunes filles de 14 à 19 ans et plus inquiétant encore, presque 1 million de jeunes filles âgées de moins de 15 ans. Le phénomène de grossesse précoce est le fait surtout de pays en voie de développement, à faible revenu ou revenu intermédiaire selon les dernières statistiques de l'OMS. En effet, dans ces pays, l'absence de politique santé et de politique de prévention explique le développement ce qu'on appelle la grossesse précoce.
En France, le nombre de grossesses précoces est également très important. Chaque année, ce ne sont pas moins de 18 000 jeunes mineures qui vivent une grossesse précoce, dont près de 13 500 subissent un avortement. 4 500 grossesses sont donc menées à leur terme. En Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, le taux de grossesse précoce est encore plus élevé qu'en France.

La grossesse précoce et ses risques

La grossesse précoce si elle peut être menée jusqu'à son terme présente néanmoins plusieurs risques de complications. Ces complications sont d'ailleurs la deuxième cause de décès chez les jeunes filles âgées de 14 à 19 ans dans le monde. Le plus grand danger auquel font face ces jeunes mineures enceintes, c'est l'avortement à risque, et ce, bien évidemment, dans les pays pauvres où les techniques d'IVG ne sont pas forcément maîtrisées.

En revanche, dans les pays occidentalisés comme la France, le plus souvent, la jeune fille ne sait même pas qu'elle est enceinte ou elle fait un déni de grossesse. Dans ces deux cas de figure, elle ne va donc pas faire l'objet d'un suivi médicalisé de grossesse.

Les adolescentes enceintes dans les pays occidentalisés continuent à mener leur vie comme à leur habitude : consommation d'alcool ou de drogues, tabac, sorties...Résultat : au final, ce type de grossesse précoce engendre des malformations chez le bébé. Parfois aussi, qui dit grossesse précoce dit accouchement prématuré. De même, les bébés issus d'une grossesse précoce sont souvent plus petits à la naissance.

Grossesse précoce : des causes parfois difficiles à déterminer

La grossesse précoce a plusieurs causes selon le pays où elle se déroule

Dans les pays en voie de développement, on l'a dit plus haut, le manque d'informations relatives à la contraception par exemple joue un rôle prépondérant dans le nombre important des grossesses précoces.

Dans les pays occidentalisés, même si parfois certaines jeunes filles sont encore mal informées quant aux modes de contraception, ce sont souvent des troubles psychologiques qui sont en cause. La grossesse précoce est alors le fruit d'un manque affectif, de problèmes familiaux, voire de violence physique. Certaines jeunes filles ont aussi rapidement envie de devenir mère pour échapper à leur propre famille. La grossesse précoce est alors un signe de provocation vis à vis des parents ou de la société dans laquelle elles grandissent.

La grossesse précoce et son suivi

La grossesse précoce ne nécessite pas un suivi différent de celui d'une grossesse classique. Les gynécologues déplorent en tout cas que les jeunes filles ne consultent que vers le troisième ou le quatrième mois de grossesse. Le suivi est avant tout d'ordre psychologique. La jeune fille et le futur papa parfois rencontrent la sage-femme et sont orientés vers une assistante sociale, un psychologue ou la PMI.

De la nécessité d'une solide politique de prévention

Seule une politique de prévention adaptée reste la meilleure solution pour diminuer le nombre de grossesses précoces dans le monde. L'OMS lance d'ailleurs chaque année de nombreuses campagnes de sensibilisation. En France, l'Education Nationale joue un rôle également en matière de prévention à travers des cours d'éducation sexuelle, des interventions extérieures et des distributions de contraceptifs gratuites. L'idée est aussi d'inciter les jeunes filles à se rendre dans les plannings familiaux et de les aider à comprendre qu'une grossesse précoce est un bouleversement très important du quotidien. Une toute jeune maman mineure devra forcément mettre entre parenthèses pendant un temps ses études. Beaucoup de jeunes mamans peinent ensuite à se réinsérer dans la vie sociale et économique.

Nike Ambassador IX 9

Plus d'infos sur le sujet: 

Par enceinte.com

Mis à jour le 12 Février 2017