Vous êtes ici

la césarienne itérative

césarienne iteractive

La césarienne itérative correspond au fait de devoir répéter une césarienne des suites d'une précédente. Elle s'explique par bon nombre de raisons. Focus sur la césarienne itérative et ses conséquences.

La césarienne itérative : petite définition

La césarienne itérative comme son nom l'indique traduit le fait que la patiente concernée soit amenée à devoir pratiquer une nouvelle césarienne alors qu'elle en a subi une précédemment. En clair, lorsqu'une femme a subi une césarienne, voire plusieurs auparavant, sitôt qu'elle est enceinte de nouveau, va se voir proposer par son gynécologue, une nouvelle césarienne dite programmée. On parle alors ici de césarienne itérative.

La césarienne itérative : les raisons

La césarienne itérative concerne avant tout les femmes ayant déjà subi une ou plusieurs césariennes auparavant. Par ailleurs, d'après les conclusions d'un rapport de la Haute Autorité de Santé, la césarienne itérative est recommandée en cas d'utérus cicatriciel. L'utérus cicatriciel peut par exemple conduire à une rupture de l'utérus, notamment lors des contractions de travail.
Autre point important, si la patiente a subi une précédente césarienne, il se peut que l'utérus colle à la paroi de la vessie ou d'un autre organe. Dans ces différents cas de figure, on va alors recourir à une césarienne itérative. Une césarienne itérative peut également intervenir dans le cas où la mère va donner naissance à des jumeaux ou lorsque son bébé se présente par le siège. Dans toutes les situations, ce seront aussi les antécédents familiaux de la mère qui jugeront ou non de la nécessité de la césarienne itérative.

La césarienne itérative et son déroulement

La césarienne itérative se déroule comme dans n'importe quelle autre césarienne. Ce qu'il faut savoir : lors d'une césarienne itérative, le médecin va inciser au même endroit que la cicatrice issue de la précédente césarienne.

Un accouchement plus long

L'accouchement répondant à une césarienne itérative est en général un accouchement qui sera plus long que le précédent. Pourquoi ? Tout simplement, parce que si les tissus de la paroi de l'utérus adhérent aux tissus d'autres organes, cela rend le travail du chirurgien plus compliqué. Après l'accouchement, le médecin introduit sa main dans l'utérus de la mère pour s'assurer que la cicatrice a bien tenu. En revanche, les suites d'une césarienne itérative sont les mêmes que celles issues de tout autre type de césarienne (césarienne en urgence ou césarienne programmée).

Les risques d'une césarienne itérative

Lors d'une césarienne itérative, et surtout, lorsqu'il y a adhérence entre les tissus de l'épiderme, il arrive parfois que le médecin pratique l'intégralité de la césarienne à l'aide de ciseaux. Du coup, le risque de blesser la patiente au niveau de la vessie ou de l'utérus existe. De même, les pertes de sang peuvent être plus abondantes lors d'une césarienne itérative. La patiente peut en outre souffrir de douleurs plus importantes. Néanmoins, au regard des retours d'expérience, la césarienne itérative présente de moins de moins de tels risques. Certaines femmes même font la demande d'une césarienne itérative pour convenance personnelle.

Les avantages de la césarienne itérative

La césarienne itérative, on l'a dit plus haut, est une césarienne qui est programmée à l'avance. L'avantage pour la maman est donc de pouvoir s'organiser au préalable, notamment s'il s'agit de faire garder les autres enfants. De même, lors d'une césarienne itérative, le papa peut donc plus facilement que lors d'un accouchement classique être présent ou s'organiser pour gérer la garde des autres enfants.
Autre avantage de la césarienne itérative et non des moindres : lors de l'accouchement, le médecin qui va alors inciser en fonction de la précédente césarienne va en profiter pour améliorer le résultat de la cicatrice laissée par la nouvelle césarienne.

Par enceinte.com