Vous êtes ici

Accouchement sous hypnose

accouchement sous hypnose hyponaissance

L'accouchement sous hypnose est un type d'accouchement que bon nombre de femme enceinte vont privilégier pour anticiper mais surtout mieux appréhender la gestion de la douleur. L'accouchement sous hypnose est de plus en plus pratiqué en France.

L'accouchement sous hypnose pour mieux contrôler la douleur

L'accouchement sous hypnose a pour objectif de permettre à la future maman de surmonter la douleur des contractions et donc, dans le meilleur des cas, à ne pas recourir à la péridurale.
A l'hôpital Robert Debré de Paris, quelques sages-femmes se sont récemment formées à la technique de l'hypnose pour accompagner les femmes enceintes.

Comment se déroule un accouchement sous hypnose 

L'accouchement sous hypnose permet tout simplement d'oublier la douleur, en se focalisant sur autre chose. C'est la meilleure technique pour vivre un accouchement 100% sérénité.
Lors de l'accouchement sous hypnose, la sage-femme vous invite à fermer les yeux et à vous concentrer sur autre chose que votre accouchement même. En clair, vous allez avec elle visualiser des images liées à un contexte de zénitude et de bien-être. Votre mental ainsi concentré oublie la douleur. Dans d'autres situations, on invite la patiente à trouver une image la plus représentative possible de l'expulsion ou à comparer.

Un accouchement plus facile et plus serein avec l'hypnose

En visualisant des images positives ou symboliques de la délivrance, la patiente ressent du soulagement. Elle est plus détendue grâce à l'accouchement sous hypnose.
Ce sont environ 75% des patientes ayant vécu un accouchement sous hypnose qui disent avoir pu réduire de 50% leur douleur.
L'accouchement sous hypnose repose donc sur la technique de la dissociation, à savoir séparer le corps de l'esprit. On peut également associer l'hypnose aux techniques de respiration dites classiques et que vous aurez mémorisées lors de vos séances de préparation à l'accouchement.

L'accouchement sous hypnose : quand en parler à son médecin?

Si on désire vivre son accouchement sous hypnose, mieux vaut en parler rapidement à son médecin ou sa sage-femme. Effectivement, toutes les sages-femmes ne sont pas formées à cette technique. Si enfin vous parvenez à trouver une sage-femme qui le soit, sachez que vous avez deux options pour mener à bien votre accouchement sous hypnose : soit, vous effectuez des séances de préparation sous hypnose, soit, vous êtes accompagnée dès votre entrée dans la salle de travail. C'est l'avantage d'un accouchement sous hypnose : on peut y recourir même au dernier moment !

L'accouchement sous hypnose : le rôle du papa ?

accouchement sous hypnose le rôle du papaLors d'un accouchement sous hypnose, beaucoup de futures mamans qui choisissent cette technique s'interrogent sur le rôle du papa. D'après celles qui ont expérimenté un accouchement sous hypnose et d'après également les sages-femmes pratiquantes, il s'avère que le rôle du père dans cette technique particulière est capital. Il est crucial que celui-ci soit capable au moment T de prendre le relais de la sage-femme. Important donc aussi qu'il prenne le temps en amont de se former lui aussi à la technique de l'hypnose. Le jour J, il sera le mieux à même d'accompagner sa femme et de l'aider à supporter la douleur en l'aidant à se focaliser sur autre chose.

Le saviez-vous ?

L'accouchement sous hypnose est notamment en vogue auprès des stars. Ainsi Kate Middleton elle-même aurait décidé de vivre son accouchement sous hypnose.
Accoucher sous hypnose s'appelle hyponaissance.
L'accouchement sous hypnose s'est développé dans les années 1980 par l’hypnothérapeute Marie Mongan.
Cette technique compte aujourd’hui plus de 1 500 praticiens à travers le monde.
Il n'y a aucune contre-indication à l'accouchement sous hypnose, puisqu'il s'agit d'une méthode 100% naturelle.

Par enceinte.com

Mis à jour le 1 Décembre 2017