Vous êtes ici

Alimentation pour tomber enceinte

Alimentation avant une grossesse

Surveiller son alimentation pour tomber enceinte

Le lien entre l’alimentation et la fertilité est de plus en plus évoqué par le corps médical. C’est pourquoi, lorsqu’on entame un projet bébé, il est important de revoir certaines règles alimentaires pour mettre toutes les chances de son côté. 

Anticipez le bon régime alimentaire pour tomber enceinte

Il ne faut en effet pas trop attendre pour adopter le meilleur régime alimentaire. Une fois enceinte, il n’est plus possible de mettre en place certaines règles alimentaires et ce, d’autant que le bébé que vous portez vous réclame beaucoup d’énergie. De la même manière, si vous souffrez d’embonpoint et que vous avez envie de perdre quelques kilos, le régime est à faire avant de tomber enceinte. Changer ses habitudes alimentaires doit être une démarche que l’on mène environ 3 mois à un an avant le début d’une grossesse

Misez sur une alimentation équilibrée et saine pour tomber enceinte

Avant de tomber enceinte, on vérifie ses habitudes alimentaires. Idéalement, il s’agit d’éviter de consommer trop de produits gras, hypercaloriques, riches en sucre. Mieux vaut préférer les légumes et fruits frais, pour faire le plein de vitamines, le poisson riche en oméga 3, les viandes maigres, les produits laitiers et céréaliers (blé, riz, pâtes, avoine) et d’une manière générale, tous les aliments riches en antioxydants. On ralentit sa consommation de café, tabac et alcool. 

L’alimentation saine et équilibrée va aussi de pair avec une meilleure prise en compte de la façon de manger. En clair, fini les grignotages, les sandwichs pris sur le pouce. On évite aussi de sauter des repas. On prend le temps de se mettre à table à heures fixes et de faire un vrai repas. 

Faites des réserves essentielles

On commence par faire une cure de vitamine B9 qui contient des folates, nécessaires à la croissance du foetus. On en trouve dans les fromages bleus, les œufs et les légumes verts à feuilles. Ensuite, on privilégie les aliments riches en fer pour éviter un risque d’anémie les premiers mois de grossesse. Mangez donc davantage de viande rouge (sans excès), de légumes, de céréales et de boudin noir. L’iode est également à recommander pour permettre plus tard le bon développement du fœtus. Pensez à manger des œufs et des produits de la mer comme les huîtres.
Vous pouvez aussi consommer un peu plus de sel (sans excès).  

Par enceinte.com