Vous êtes ici

Âge et fertilité

âge et fertilité

Le lien entre l’âge et la fertilité est désormais une certitude. Il ne vaut hélas que pour les femmes dont la fertilité décroît au fur et à mesure qu’elles avancent. Si les stars sont nombreuses à annoncer des grossesses après 40 ans, ce n’est pourtant pas l’âge le plus simple pour avoir des enfants. 

Le pic de fertilité a quel âge?

tomber enceinteLe pic de fertilité, autrement dit, le moment où la femme a le plus de chance de tomber enceinte, reste en dessous de 25 ans. Ainsi, la probabilité d’avoir un bébé à 25 ans est de l’ordre de 25% par cycle.

On estime à 12% le risque de fausse couche à cet âge.
Conclusion : avoir un enfant vers 25 ans serait la période idéale. 

 

 
La fertilité à l'âge de 35 ans

grossesse après 35 ansC’est à la trentaine que la fertilité commence à montrer des signes de faiblesse. Il faut savoir que 94 % des femmes à 35 ans et 77 % d’entre elles à 38 ans conçoivent un enfant après 3 ans de rapports réguliers sans contraception. On estime à 12% le pourcentage de réussite d’avoir un enfant à 35 ans.
Le risque de fausse couche est de 20% à l’âge de 37 ans. Si à 30 ans, vous avez 75% de chance d’avoir un enfant au bout d’un an, 5 ans plus tard, ce taux passe à 66%. Néanmoins, 11% des femmes qui connaissent leur première grossesse sont âgées de 35 ans et plus. 
 

Les grossesses après 35 ans sont de plus en plus nombreuses, devenir maman après 35 ans est devenu tout à fait courant aujourd'hui.

La fertilité à l'âge de 40 ans

grossesse tardive6%, c’est le taux de probabilité par cycle d’avoir un enfant à 40 ans. A 40 ans, une femme qui souhaite avoir en enfant a 44% de chance d'y parvenir au bout d'une année, sachant qu’elle a un risque de 30% de faire une fausse couche, risque qui va nettement s’aggraver après 43 ans. Si vous désirez concevoir à 40 ans, vous pouvez le faire, sachez que vous bénéficierez d’un accompagnement et d’un suivi au plus près car la grossesse tardive comporte des risques.

 


La fertilité baisse-t-elle avec l’âge ?

conceptionLe vieillissement de la femme entraîne une raréfaction du nombre de follicules. Le cycle devient plus court et irrégulier, gênant l’ovulation ou la faisant disparaître au pire. La nidation est plus problématique. La glaire cervicale a du mal à se fluidifier. Certaines maladies peuvent venir endommager la qualité des ovaires et de l’utérus. Les problèmes de poids sont aussi intimement liés aux problèmes de fertilité. Par ailleurs, une grossesse après 35 ans s’avère plus complexe. Les risques de placenta praevia, d’hypertension, de diabète gestationnel et d’anomalies génétiques sont plus élevés après 35 ans. 

 

Par enceinte.com

Mis à jour le 14 Mai 2016