Vous êtes ici

Accouchement à domicile

accouchement a domicile

L'accouchement à domicile n'est pas forcément le mode d'accouchement le plus prisé en France mais il tend à faire davantage parler de lui. L'accouchement à domicile est en tout cas une décision qui s'anticipe, notamment auprès de la sage femme qui nous suit.

Accouchement à domicile : entrée en matière

L'accouchement à domicile concerne environ 90% des naissances dans le monde mais seulement 1 à 2% des naissances en France. L'accouchement à domicile reste donc un phénomène marginal en France. Les raisons qui expliquent que certains couples privilégient l'accouchement à domicile sont souvent d'ordre philosophique, religieux ou liées à l'envie d'accoucher naturellement et le plus simplement du monde. L'accouchement à domicile rime donc pour beaucoup avec proximité et lien affectif.

Un bébé fait maison

Le bébé fait maison est immédiatement au contact de son nouvel environnement familial. Le père, les frères et soeurs parfois sont davantage acteurs de l'accouchement. Il y a donc un aspect moins médicalisé qu'à l'hôpital. L'accouchement à domicile est aussi pour la femme le moyen de se réapproprier l'accouchement, d'en être l'actrice plutôt que l'objet.

Accouchement à domicile en pratique

L'accouchement à domicile (AAD), même s'il est plus naturel, nécessite une préparation à l'accouchement et un suivi comme pour n'importe quel autre accouchement.

Examens et suivi pendant votre grossesse avec une sage-femme

Si vous décidez d'accoucher chez vous, sachez que vous serez suivie par une sage-femme avec laquelle vous allez établir une vraie relation de confiance et de proximité, gage de réussite pour le jour J. Néanmoins, celle-ci vous invitera aussi à constituer un dossier en maternité, notamment pour les consultations pré-natales des le 8ème mois de grossesse et 9ème mois de grossesse. Même si vous faites le choix d'accoucher à la maison, vous bénéficierez des 3 échographies de grossesse obligatoires et d'un suivi mensuel, avec contrôle des maladies infectieuses comme toxoplasmose, rubéole, hépatite et dépistage des marqueurs sériques. 

Déroulement d'un accouchement à domicile

En pratique, l'accouchement à domicile nécessite une préparation logistique : que faire des enfants (s'il y en a d'autres), comment joindre la sage-femme même en pleine nuit, dans quelle pièce de la maison accoucher, comment protéger le sol, quelle musique et quels vêtements prévoir. Qui dit accouchement à domicile dit forcément absence de péridurale. Si la sage-femme fournit le monitoring, des produits de perfusion et un kit de réanimation pour la mère et l'enfant, c'est à vous de délivrer des serviettes, des compresses et des bassines.

Combien coûte un accouchement à domicile

En général, il faut compter entre 700 et 1 200 euros pour accoucher à domicile. Oui, c'est plus cher que dans une maternité mais c'est aussi plus de responsabilités côté sage-femme. Enfin, ajoutons que le taux de mortalité infantile est identique, à peu de choses près, dans les maternités et à domicile.
Après un accouchement à domicile, toute femme reçoit la visite de la sage-femme tous les jours pendant 2/3 jours puis tous les deux jours. Lorsque le bébé naît, on favorise le contact mère-enfant, on le laisse tout seul se mettre au sein, on ne se précipite pas pour couper le cordon ombilical, on attend 15 à 20 minutes en moyenne, le temps que bébé respire naturellement avec ses poumons et que la transition avec le placenta se fasse progressivement.

L'accouchement à domicile : y-a-t-il des risques ?

L'accouchement à domicile est souvent perçu comme une volonté des couples de vivre un moment naturel et non médicalisé. Pourtant, certains médecins et certaines sages-femmes évoquent les risques de ce type d'accouchement. L'accouchement à domicile n'est réservé qu'aux grossesses qui ne présentent aucun risque. Néanmoins le jour J, il arrive souvent des complications nécessitant d'être hospitalisée en urgence dans la foulée. Ensuite, il faut savoir que depuis 2002, les compagnies d'assurance refusent de prendre en charge la responsabilité civile professionnelles dans le cadre de l'accouchement à domicile.

Les contre indications pour un accouchement à domicile 

Vous souhaitez accoucher à la maison, sachez que dans certains cas vous ne pouvez choisir ce mode d'accouchement

- Vous attendez des jumeaux (grossesse multiple)
- Le bébé se présente par le siège
- Vous faites de l'hypertension (risque de pré-éclampsie)
- Vous faites du diabète gestationnel
- il y a un risque d'une naissance prématuré
- vous avez un placenta praevia (risque d'hémorragie)


Si on hésite face à l'accouchement à domicile, sachez qu'une alternative est possible en choisissant une maternité qui possède un espace physiologique (appelé aussi groupe ou maison de naissance).

Par enceinte.com

Mis à jour le 1 Janvier 2017