Vous êtes ici

Les fausses contractions ou contractions de Braxton Hicks

fausses contractions

Les fausses contractions sont à distinguer des vraies contractions car elles ne sont pas le signe annonciateur du début travail, étape clé de l'accouchement. Les fausses contractions sont faciles à reconnaître et il existe plusieurs méthodes pour les calmer.

Les fausses contractions : des manifestations de début de grossesse

Les fausses contractions, appelées aussi contractions de Braxton Hicks, sont des contractions, qui à l'inverse des vraies contractions, surviennent en début de grossesse, en général au cours du deuxième trimestre. Les fausses contractions n'indiquent donc absolument pas que le travail a commencé. Elles correspondent aux contractions physiologiques de l'utérus.
Le docteur Braxton Hicks, à la fin du 19ème siècle, estimait que les contractions utérines étaient un moyen de diagnostiquer une grossesse à trois mois.
Au cours de la grossesse, l'utérus est amené à se muscler pour se préparer à la dilatation du jour J. Du coup, les fausses contractions sont simplement le signe que l'utérus se prépare pour l'accouchement. Les fausses contractions augmentent au fur et à mesure que la grossesse avance. On peut en compter jusqu'à 6 par heure. La fin de journée et la nuit sont des moments propices pour voir survenir ces fausses contractions. En outre, celles-ci ne sont pas douloureuses et durent à peine trente secondes.

Combien de temps durent les fausses contractions?

Les fausses contractions, à la différence des vraies contractions, durent moins longtemps, sont irrégulières, moins fréquentes et engendrent aussi moins de douleurs. Les fausses contractions peuvent également disparaître dès lors qu'on change d'activité. Elles sont ressenties seulement à l'avant du ventre.
Si les contractions de travail gagnent en intensité au fil de la grossesse, tel n'est pas le cas pour les fausses contractions.
les fausses contractions peuvent être soulagées grâce à un bain chaud. Attention aussi à ne pas confondre des fausses contractions avec les mouvements de bébé. Des sortes de décharges électriques au niveau du col de l'utérus et des crampes sont le signe que bébé bouge dans le ventre.

Fausses contractions quand consulter?

Si la femme est en milieu de grossesse et que ses contractions se rapprochent et deviennent plus fortes, alors même que l'étape du travail n'est pas du tout d'actualité, alors, il est temps de consulter. Parfois aussi, les fausses contractions peuvent s'accompagner de pertes vaginales.
Là aussi, c'est le moment d'aller voir le médecin. Celui-ci va d'abord regarder si le col ne s'est pas modifié. Il peut aussi choisir de prescrire une injection ou une ovule de progestérone. Objectif : éviter un accouchement prématuré.

Comment soulager des fausses contractions?

Les fausses contractions peuvent être amoindries en s'allongeant sur le côté gauche, en s'offrant un moment de détente, par exemple, en prenant un bain ou une douche. Boire de l'eau, éviter la station debout trop longtemps, éviter les longs trajets en voiture ou en avion, éviter de porter des objets trop lourds, miser sur l'haptonomie, le yoga ou l'acupuncture et faire des exercices respiratoires est utile aussi pour faire passer la douleur des fausses contractions.

Sur le plan alimentaire, les aliments contenant une forte teneur en pyridoxine contribueraient à réduire les fausses contractions (celles-ci étant souvent dues à une carence en vitamine B6). De même, la tisane de framboisier soulage les fausses contractions. Enfin, prendre un antispasmodique peut aussi aider à minimiser la douleur causée par les fausses contractions.

Conclusion : maintenant, plus de doute possible, vous saurez identifier les fausses des vraies contractions. Du coup, le jour J, vous êtes sûre d'aller à temps à la maternité et de gérer au mieux la douleur !

Par enceinte.com

Mis à jour le 22 Septembre 2015