Vous êtes ici

4ème semaine de grossesse

semaine 4 de grossesse

Semaine 4 de grossesse : 6 SA

4ème semaine de grossesse, a quatre semaines de grossesse, les signes se font plus présents. Côté bébé, l’heure est à la formation des organes. Le rôle du placenta prend toute sa valeur à ce moment-là. A la femme enceinte de veiller à bien surveiller son alimentation et son hygiène de vie. 

Une quatrième semaine de grossesse sous le signe des…signes

Mes seins tendus augmentent aussi de volume. Si je regarde de plus près, mes mamelons se colorent légèrement d’une teinte brunâtre. Je ressens de temps en temps des douleurs dans le bas ventre qui coïncident avec l’augmentation de volume de mon utérus. Le matin, j’ai toujours mes nausées et côté alimentation, je commence à avoir de premiers écoeurements à la vue de certains aliments. A d’autres moments, j’ai envie de tout avaler ! J’ai toujours autant envie d’aller uriner dans la journée. Côté comportement, je peux passer du rire aux larmes en un rien de temps ! Si je remarque des sécrétions vaginales, pas d’inquiétude, c’est simplement le bouchon muqueux qui vient fermer l’utérus et c’est de plus, une bonne protection contre toute infection de la flore vaginale. 

4ème semaine de grossesse rencontre avec un têtard

semaine 4 de grossesseIl paraît que je ressemble à un têtard ou à une virgule ! A quatre semaines, je pèse moins d’un gramme et mesure environ 5 millimètres. Mes organes (bras, jambes, système digestif, cristallin de l’œil, système pulmonaire, colonne vertébrale) commencent à se mettre en place, c’est ce qu’on appeler l’organogénèse. Mes yeux, ma bouche, mon nez et mes narines comme mes mains et mes pieds font leur apparition. C’est grâce au placenta que je me nourris et que je communique avec ma maman, via le cordon ombilical. 


Mon pense-bête de future maman pour la 4ème semaine de grossesse

Ne pas oublier de prendre rendez-vous avec mon gynécologue car c’est je ne dois pas rater mon 1er examen prénatal. Objectif de ce rendez-vous : vérifier que l’œuf est bien implanté dans l’utérus. Je peux aussi prendre rendez-vous chez le dentiste, histoire de me prémunir d’une quelconque infection buccale qui pourrait représenter un danger pour le bébé. 

Je garde le cap côté alimentation : des aliments sains et des repas équilibrés, des fruits et légumes autant que je veux, des substances toxiques à bannir car elles passeraient par le placenta et seraient automatiquement ingérées par le bébé. Je ne me prive pas mais je fais attention à mon poids : 1 kilo par mois, c’est le bon rythme à avoir !

Si ce n’est pas encore fait, je médite sur la meilleure préparation à l’accouchement et le type de maternité où je veux accoucher. 

Par enceinte.com

Mis à jour le 23 Novembre 2016